Allison Stokke & Jean Galfione

Ecrire sur Allison Stokke est en définitive un exercice très proche du saut à la perche, sa discipline d’exellence. Tout d’abord, l’impulsion est importante (sur la fréquentation du blog aussi !), puis il y une question de bascule (comme de changer de registre et de contenu), et enfin, il y a le retour à la verticalité, comme celui vers sa communauté…

Allison Stokke apporte à la perche un surcroît de féminité et une touche de glamour qui, si l’on veut bien y regarder de plus prêt, représente un renouveau de la discipline qui dépasse de très loin sa plastique. C’est tout d’abord une façon d’être sur le stade, d’occuper l’espace de saut, de tenir sa perche avant la prise d’élan. L’émancipation féminine passe aussi par le sport et en cela, Allison Stokke mériterait plus d’égards et de respect que de regards (…libidineux).

Pour autant, elle n’est pas la seule et la première à rafraîchir la perche. Avant elle, il y a eu selon moi…un homme : Jean Galfione.

Jean Galfione a une longue carrière d’athlète de très haut niveau à la perche et dès son apparition dans les palmarès internationaux, vers le début des années 90, il a rapidement imposé (sans doute involontairement) une image nouvelle du perchiste, plus esthétique, plus communicative (comme Stéphane Diagana, un vrai recul sur sa pratique), plus glamour surtout. Tout cela sans renier le talent et les progrès énormes que la perche française à fait avec l’école de Maurive Houvion et des athlètes aussi exceptionnels que Thierry Vigneron, Pierre Quinon, Philippe Collet (+ de noms et d’histoire ici.)

Mais Jean, lui, il a apporté une part d’esthétisme et de féminité je trouve, qui n’existait pas jusqu’à là. Cette part de féminité a rendu la discipline plus humaine, plus aléatoire et fragile aussi…bref, pas aussi implacable que Boubka et Gatauline.

Internet n’avait pas l’influence et la puissance d’aujourd’hui, donc, Jean n’a pas connu l’hystérie collective due à quelques photos « plastiques » qui auraient largement trouvé leur place sur le net comme celle-ci…et je ne publierai pas celles prises par Herb Ritts…

33468227_828b4cb894_o.jpg