D’humeur à fable…

La Cigale,  ayant dansé

Toute la soirée sans se ménager,

Se trouva fort dépourvue

Quand la désinsertion de l’ischio fut venue:

Plus un seul petit morceau

De fibre et de vaisseau.

Elle supplia pour consulter

La Fourmi sa kiné,

La priant de lui poser

Quelques électrodes pour drainer.

Juré, à la saison nouvelle,

Je serai sage, lui dit-elle.

Après l’août, foi d’animal,

Arrêt et repos total.

La Fourmi n’est pas empathique :

C’est là son plus grand défaut.

Que faisiez-vous à cette soirée ?

Dit-elle à la pleureuse.

Nuit et jour à tout venant,

Je dansais, ne vous déplaise.

Vous dansiez ? J’en suis fort aise :

Eh bien! patientez maintenant…

About these ads

11 réflexions sur “D’humeur à fable…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s