L’affûtage physique dans la course à pied

L’affûtage est une période de la préparation à la compétition pendant laquelle le coureur va diminuer sa charge d’entraînement afin de permettre à son organisme de mieux assimiler les bénéfices de sa préparation.

La durée de la période d’affûtage varie de quelques jours (4 j) à plusieurs semaines (4 s). Comme l’ont démontré Cavanaugh et Musch (1989) ainsi que Costill et coll. (1991), l’affûtage s’accompagne en général d’une amélioration sensible de la performance (+3%).

La complexité de l’affûtage est à la fois de maintenir le travail qualitatif afin d’éviter le « désentraînement » (travaux de Mujika 1989) sans accroître l’intensité de l’effort. De cet équilibre résulte la bonne récupération musculaire, biologique et donc l’évitement de la fatigue.

En pratique, il faut procéder par palier et si possible travailler l’affûtage sur 15 j afin de pouvoir descendre la charge en 3 fois par exemple : réduire le nombre des fractionnés, baisser progressivement l’intensité (travailler à 85% de vma en semaine 1 puis 75% de vma la deuxième). On peut aussi baisser la durée des sorties longues, surtout si ‘on prépare un 10km (passer de 1h15 à 50mn).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s