Maintenir la VMA en période de blessure

Ces dernières semaines, j’ai évoqué ma préparation pour les 10km de Serris (77) dans des conditions pas faciles puisqu’une semaine après les 5km de Chelles, le 1er Mai, je me suis blessé au mollet gauche. La blessure a durée 3 semaines. Durant cette période, j’ai essayé de courir, puis arrêté, puis repris, puis arrêté…avec du mal à admettre ma blessure et le besoin de repos.

Après mes 38:23 d’hier à Serris, j’ai bien repris mes séances pendant cette période. Pour essayer de conserver ma VMA et ne pas perdre trop pendant cette période, j’ai effectué des footings courts, assez rapides, à allure constante (85% de FCM) pendant 35 à 40mn. Sur 3 semaines, j’ai réalisé 2 séances les 2 premières semaines de blessure, puis 3 séances la 3ème semaine avant de reprendre 10 jours avant Serris avec des fractionnés courts (10 x 30s/30s).

L’idée était de ne pas perdre mais sans risqué la blessure aggravée.

Au final, je me suis retrouvé dimanche à Serris avec les 5 premiers kilos en 3:40s, puis une moyenne qui a décliné lentement jusqu’au 6ème avant de craquer totalement au 8ème kilomètre où je suis passé en 30:34s.

Je finis en 38:23 en me disant qu’au final, sans véritable travail de la VMA, j’ai réussi à maintenir mes acquis pendant presque un mois. Ces footings rapides, sans à-coups, m’auront donc permis de ne pas trop perdre : c’était mon objectif de départ.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :