L’été en pente douce…

Oui, il y a décidément quelque chose de singulier dans ma trêve estivale de course à pied. Pour la troisième année cosécutice, je me retrouve fin août avec un diagnostic de blessure et une prescription de repos total. Cette année, c’est une tendinite du genou droit.

Moins de séance, moins de fractionné ; mais plus de soleil, plus de nature, plus de paysages qui donnent une envie irrépressible de courir…C’est comme ça, la Corse est comme ça. Certains aiment traverser le désert des agriates à moto, moi j’ai choisi de la parcourir à pied. Plus dure en est la chute. Ca monte un peu, et ça descend beaucoup.
Qu’importe la blessure, pourvu qu’elle soit belle lorsque je lui fais la…course.

C’est ça l’été en Corse. C’est l’été en pente douce.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s