L’entraînement en pente douce…

Dans le cadre de la préparation pour Paris-Versailles, j’ai essayé de travailler certaines séances de vitesse en pente douce. Je suis un peu court actuellement en pointe de vitesse (et en endurance aussi d’ailleurs !), aussi, mon idée était de pouvoir travailler à des allures plus rapides sans trop forcer pour ne pas me blesser.

Le bilan est assez intéressant je crois car j’ai pu faire mes sénaces de 30/30 à plein régime sans dommages.

Depuis, j’ai trouver sur le site www.savoir-sport.org, une fiche technique très bien faite (comme toutes les fiches disponibles) sur ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :