La médecine du sport progresse. Elle progresse aussi vite et avec autant de précision que la médecine traditionnelle, et je sais de quoi je parle…

Voici donc que vous allez entendre parler (si cela n’est déjà le cas) du kinesio Taping. Le numéro de Mai de Jogging International y consacre un article.

Le Kinesio Taping a été inventé au Japon par le Docteur Kenzo Kaze, dans le but de soulager certains patients de leurs douleurs musculaires, tendineuses, osseuses notamment, et s’appuyant sur une connaissance précise du corps qui l’a poussé à considérer que les muscles sont responsables du mouvement mais aussi des acteurs clés de la circulation sanguine et lymphatique. A partir de là, il suffisait d’inventer ou plutôt de détourner certaines approches connues comme la techniques du strapping pour développer une technique plus souple, moins « stabilisatrice » qui laisse plus de place au mouvement en favorisant la circulation sanguine et lymphatique.

Le couple « muscle-système lymphatique » devient de plus en plus exploré et certains équipementiers Hi-Tech du type BV Sport ou SKINS.

Ici, le principe d’action repose sur l’apposition de bandelettes sur les muscles. Le résultat peut sembler graphique et esthétique (et il l’est) mais cela reste avant tout un concept médical qui vise à soigner, et pas à s’appliquer des peintures de guerre avant un marathon pour épater les copains.

C’est pour qui le Kinesio Taping ?

kinesiogenePour nous tous qui devons soigner ou gérer des blessures musculo-squelettiques qui nécessitent une correction fonctionnelle ou les blessures tendineuses fréquentes. Cette approche nécessite une formation et peut être dispensée par un médecin généraliste ou un kiné, un ostéo. Le site kinesiotaping-france.com donne des explications et des contacts professionnels pour votre première approche.

Attention, pas de sorcellerie à domicile avec le kinesio Taping : cette technique est appliquée en complément des soins traditionnels et ils ne peuvent s’y substituer…je rappelle qu’on touche ici au système des flux sanguins et lymphatiques.

Le kinesio Taping : il faut peut-être tout simplement en parler avec votre médecin, kinésithérapeute ou ostéopathe, il pourra vous conseiller.