Comme une frite Mc Cain…

Voilà.
Petit post pour petit (mais tout petit) moral. Ma contracture au mollet gauche s’est réveillée ce week end.
Alors, me voilà reléguer à parler plutôt qu’à courir.
Bref, je suis à la course ce que Mc Cain est aux mangeurs de frites: c’est ceux qui en parlent le plus qui courent le moins… snif.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s