Juste un peu de moi…

Je n’ai pas de tabou…enfin si, j’en avais un : le don d’organe.

Seulement voilà, ces dernières semaines, le sujet c’est imposé à moi de plusieurs façons : et je ne crois pas au hasard.

Je suis opposé au fait que l’on puisse un jour prélevé la moindre partie de mon corps. Je peux difficilement expliqué ce choix, sans doute est-il lier à mon rapport extrêmement compliqué avec l’idée que je me fais de la mort et le refus total de l’envisager.

Je suis opposé au fait qu’un jour, en cas d’accident grave, on puisse prélever une partie de moi…mais je ne suis pas opposé au fait de sauver une vie – la greffe est pour moi un soin au même titre qu’une thérapeutique, ce n’est pas une chance, en tant cas, pour moi, ça ne devrait pas en être ainsi – et là, il y a contradiction comme dirait mon fils…alors j’ai changé d’avis.

Cette décision est le résultat de plusieurs semaines de réflexion. Oui, si demain il devait m’arriver quelque chose comme de mourir, j’aimerais faire don d’une partie de moi. Mais attention, pas n’importe quelle partie de mon corps. Non, celle pour laquelle j’ai le plus grand soin et respect. Celle ou plutôt celui qui me fait avancer, respirer, celui qui a quelque chose de familiale (il bat lentement, comme celui de Papa…) : mon coeur.

Voilà, c’est dit, c’est écrit : juste un peu de moi. Pour un début, c’est déjà pas si mal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s