Courir pieds nus est-il bon ?

A en croire l’étude publiée récemment dans la très sérieuse revue Nature « oui » ! Tous à la pratique du Running barefoot ? Peut-être pas en réalité…ici un lien sur le contenu de cette nouvelle étude.

Mais tout d’abord, est-ce que le fait de courir pieds nus est une découverte ?

Pas du tout puisque Abebe Bikila, en 1960, faisait déjà parler de lui au delà de son immense talent de coureur de fond en pratiquant sur le bitume pieds nus – il remporta ainsi le marathon des JO de Rome en 60. Depuis, on a également étudié la foulée naturelle (sans chaussures) et découvert de multiples intérêts : meilleur déroulé du pied au sol, une attaque par l’avant-pied et non le talon qui occasionne des chocs importants avec retentissement au niveau de la colonne vertébrale, renforcement musculaire de la voute plantaire, etc.

Alors quelle est la nouveauté ?

A mon sens aucune, mais il s’agit d’une preuve rationnelle et scientifique supplémentaire qui doit nous faire réfléchir, nous coureurs, sur notre équipement. En effet, ces dernières années, les technologies en matière de chaussures de running n’ont cessée d’apporter des modèles avec plus d’amortie, plus de contrôle, plus de stabilité, plus, plus…toujours plus « de ». Avons-nous besoin de tout cela ? et de tant de cela ?? J’ai testé récemment la Ravenous de Columbia avec beaucoup d’enthousiasme et de satisfaction. Pourtant, ce modèle, tout en étant très technique, est finalement assez simple avec un bon dosage de l’innovation là où il faut. La Asics Trail Gel Attack est aussi de cette veine là : simple et efficace.

Mon podologue me répète que trop d’amortie, trop de contrôle ne sont pas bénéfique pour une bonne posture du corps, pour de bons appuis et l’effet recherché de « protéger nos articulations », est finalement contre-productif. Courir naturellement et pieds nus, c’est aussi cela, renouer avec une posture naturelle et des appuis différents au sol.

Y’a un « hic »…

Et oui, courir pieds nus soulève un problème et il est de taille car la majorité d’entre nous pratique depuis de longues années et on ne décide pas de tout changer (comme de changer de modèle de running d’ailleurs !) aussi simplement. Le corps tout entier va devoir alors se réadapter, la posture va changer et solliciter de nouveaux muscles jusqu’alors peu utilisés…bref, ça va être le grand bazar avec risque de blessures à la clé ! Si vous souhaitez vous initier au barefoot, il va falloir y aller « molo ».

What else ?

Moi, ce qui me dérange dans ce type de communication, ce n’est pas le travail scientifique en lui-même mais son usage dans la vraie vie car il faut être pragmatique : qui a réellement envie de courir pieds nus par chez nous et surtout où courir dans ces conditions ?! Les route et le goudron ne sont pas vraiment appropriés (ni les résidus de verre…), les chemins de montagne me semble assez peu propice avec la rocaille…que faire par temps de pluie, en hivers ?! bref, à part le footing sur la plage en été, faut pas nous raconter d’histoire : nous continuerons encore longtemps à pratiquer chaussés !

En revanche, si vous souhaitez courir différemment et éviter les blessures à répétitions, développez la musculature de vos membres inférieurs (cuisses et mollets), gainez votre abdomen, bossez vos lombaires et vous constaterez que votre foulée devient plus efficace, votre posture sera aussi meilleure. Ca aussi c’est naturelle et ça nous préservera peut-être des effets d’annonce qui ne tarderont à nous raconter qu’il existe désormais des chaussures capables de nous faire courir comme si nous étions pieds nus…mais vous n’êtes pas obligés de me croire :-))

Publicités

6 commentaires sur “Courir pieds nus est-il bon ?

Ajouter un commentaire

  1. Courir pieds nus, mais avec des chaussures …!

    Ce sont des biens étranges chaussures que j’ai trouvées là en surfant sur le web …

    1. Et on a pas fini de voir émerger sur le marché des modèles surfant sur la vague du retour aux origines…je pense que les podologues ont de bonnes perspectives car on ne change pas comme cela une posture et encore moins une foulée…

  2. Effectivement c’est peut-être mieux de courir pieds nus mais perso habitant en ville je ne me vois pas preparer et courir un marathon pied nus.
    L’an dernier j’ai commencé à courir avec des running adidas à 30 € achetées dans un magasin de chaussures generaliste . j’ai eu très rapidement mal partout : genoux hanches ongle noir…
    après de bon conseils chez un spécialiste j’ai acheté une paire adaptée au running intensif et à ma morphologie , je suis pronateur comme la majorité des gens, (toujours adidas) à 110€ aïe !!
    Mais depuis je n’ai plus eu mal nulle part du jour au lendemain et j’ai fait toute ma prépa marathon et le marathon sans problèmes autres que les douleurs normales après un tel type d’effort.

    1. les chaussures de running, c’est sans doute comme la vie à deux : mieux vaut être seul que mal accompagné – et bien en running, mieux vaut courir pieds nus que mal chaussé ?? mouais, ça se défend ?!

  3. pour continuer avec ton exemple : dans la vie, le couple, même si « ce n’est pas le bon », c’est tout de même plus souvent plus confortable que d’être seul. En running, je crois que c’est pareil, les chaussures sont plus confortables, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :