Préparation trail : reprendre les bases avant le VCC

La phase d’euphorie est désormais terminée pour moi et même si je reste particulièrement fier de ce que j’ai réalisé lors de l’Eco-Trail, je dois désormais procéder à quelques ré-ajustements essentiels si je veux arriver dans le Verdon en bonne forme physique.

1/ Courir moins mais mieux ?

Moins, ce sera difficile (car j’aime vraiment trop cela), mais il faut que je mette un peu plus de kilométrage dans ma sortie du week-end. Je m’entraîne actuellement 2 fois en semaine et 2 fois, voire 3, le week-end pour un total de 50 à 60 KM hebdo : c’est « peanuts » pour un type qui veut participer à la SaintéLyon et aux Templiers. Je vais donc revoir tout ça en ne faisant que deux sorties le week-end au lieu de 3 mais une sera beaucoup plus longue comme me l’a suggéré « bipedy » d’Ultrawayoflife, soit environ 3h00.

2/ Plus de côtes !

Et oui, car c’est mon point fort et je l’ai encore vu lors de l’Eco-Trail de Paris où j’encaisse bien les côtes. En revanche, mes descentes sont moins performantes car je suis peu expérimenté – c’est sur ce point qu’il me faut trouver un terrain. A défaut, je ferai des escaliers mais ce n’est pas le même travail au niveau des appuis. Comme le Verdon s’annonce difficile sur ce point particulier, renforcer ce travail me sera bénéfique immédiatement et à plus longue échéance aussi. Je n’ai pas la chance d’avoir la montagne à quelques kilos comme Lexel mais je ferais de mon mieux avec le bois de Bernouille !

3/ Ré-intégrer la préparation croisée

Du VTT et du running pour développer le foncier  en limitant les traumatismes au niveau de mes tendons (genoux principalement). J’ai pratiqué ce type de séances pour la préparation de l’Eco-Trail avec beaucoup de satisfaction et semble-t-il d’efficacité mais le seul « hic », c’est la régularité car j’avoue préférer courir…

En plus de cela, un peu de fractionné court (1 séance par semaine de type 30s/30s) et 1 de seuil (sur des fractions de 8 à 10 mn).

Bon, quand même, j’avoue que le VCC, c’est plus pour le test de la Ravenous et du Mobex avec Columbia, que pour la perf’ car le tracé à de quoi refroidir les coureurs les plus chauds…

Publicités

3 commentaires

  1. Moi, j’aimerais bien ton connaître ta recette pour les côtes, je suis une vrai « pomme » pour çà. Je me fais chaque fois semer.

    • Avec plaisir. j’ai quelques WE un peu chauds à venir mais on va se trouver un dimanche matin pour ça et surtout un terrain de jeu ! je pense que du côté de Vincennes/Charenton, il y a de quoi faire. je reviens vers toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s