Le Petit Homme de Fer

Aujourd’hui, j’ai envie d’écrire une histoire pour les petits en forme de métaphore de notre passion. Bonne lecture.

****

Il était une fois un petit homme de fer qui vivait au pied de la montagne, loin de la ville et de ses tumultes, avec Dame Nature. Chaque jour lui offrait tout ce dont il avait besoin pour vivre simplement et être heureux. Tout, sauf une seule chose : le petit homme de fer aimait courir car il était curieux « rien n’est plus beau que de découvrir le monde qui m’entoure en courant » disait-il souvent lorsqu’il partait pour de longues heures dans la forêt de sapins qui peuplait le massif du Grand Armet.

« Va petit homme de fer, va » lui murmurait alors Dame Nature, « va, mais surtout, ne va pas plus loin que le bout du chemin, pas plus loin que ton corps ne pourrait te porter ». Mais le petit homme de fer était curieux et il aimait courir plus loin.

Alors Dame Nature lui murmurait à l’oreille « Va, petit homme de fer, va. Mais surtout, ne va pas plus loin que le Drac, ne va pas plus loin que ton corps ne pourrait le supporter ». Mais le petit homme de fer était curieux et passionné, il voulait toujours courir plus loin par delà le massif du Grand Armet.

« Demain, j’irai jusqu’au sommet courir par delà les Ecrins. Demain, j’irai au sommet voir le Grand Glacier de l’Oisans » dit-il un soir à Dame Nature. Rien ne pouvait assouvir la soif de découverte du petit homme de fer et Dame Nature le savait bien désormais, alors ce soir-là, elle ne dit rien à petit homme car elle avait compris qu’il courait ainsi depuis toujours vers son destin.

Le petit homme de fer partit au soleil levant vers le Grand Glacier, puis il atteignit le Grand Armet. Mais le petit homme de fer était curieux et alors qu’il courait le massif du Taillefer, tout heureux qu’il était, il fût transporté par l’envie d’aller encore plus loin, plus loin que le Drac, plus loin que le Grand Glacier et encore plus loin que le Grand Armet…le petit homme de fer alla plus loin cette fois que son corps ne pouvait le porter et on ne revit plus jamais celui qui aimait courir…

Dame Nature le savait : petit homme appartenait désormais pour toujours à celui qu’il avait tant parcouru…il ne faisait désormais plus qu’un avec le massif du Taillefer.

A mes camarades de course de l’Oisans, au team Taillefer et aux petits enfants du team…:-)

Publicités

5 commentaires sur “Le Petit Homme de Fer

Ajouter un commentaire

  1. Excellent !!! Quand j’ai lu « le Grand Armet » je me suis tout de suite douté qu’il y avait un rapport avec le TAILLEFER TRAIL TEAM …

    Il faut absolument venir découvrir notre région : un OFF de OUF est en prévision pour l’été 2011 à ne pas manquer 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :