Douleur à la fesse : expérience de soulagement par bandes élastiques

Je n’ai qu’une seule parole et comme je compte bien la garder, je l’honnore comme il sa doit. Donc, comme je l’expliquais le week-end dernier, je me suis engagé sur les 15 KM du Perreux (94) avec une petite douleur au fessier droit lors de la phase de réception du pied sur le sol ; une sorte de douleur qui irradie le muscle au moment de l’impact du talon (et oui, je ne coure pas médio-pied moi !!!) et qui revient au moment de l’impulsion dans les montées uniquement.

Voici donc le savant bandage improvisé à 7h00 du matin dimanche, avant la course, pour tenir la distance et même ne pas risquer d’aggraver la situation.

Le bandage repose sur l’idée que le muscle doit être soutenu au niveau de sa partie inférieure, à l’intersection du semi-tendineux et du grand glutéal. J’ai donc choisi d’apposer la base de mon bandage au niveau  du semi-tendineux puis de dérouler la bande jusqu’en haut du grand glutéal : la bande élasto n’est pas très souple mais une bande de kinésiotaping permet d’avoir cette souplesse. Surtout, je ne tire pas sur la bande en remontant afin de ne pas contenir le muscle ; il doit rester très mobile et ne pas être comprimer.

J’appose deux bandes qui partent de la même base puis remontent en étant écartées de 4 cm environ. A la base du bandage, je pose une bande transversale de 12 cm qui vient consolider la base.

Ce bandage totalement improvisé m’a apporté un grand confort et surtout aucune douleur après la course.

NB : j’entends déjà les critiques « la photo est floue » , « on ne voit rien »….en fait, c’est très difficile de se photographier la fesse !

8 thoughts on “Douleur à la fesse : expérience de soulagement par bandes élastiques

  1. Je vois surtout que tu me copies au niveau de la localisation de la blessure… Par contre tu me bats à l’aise pour le rafistollage mc-guiver de l’athlete🙂

    j’espère que ca tiendra.

    1. @Doune : je sais que tu as mal au même endroit et c’était ausi une façon de te répondre. Ca va mais la douleur reste même si moins forte…
      Au fait, tu veux pas benir à la veillée du team Outdoor, ce jeudi 16 ? RDV à 19h30 à la boutique bois de Vncennes ?

  2. Bravo tu l’as fait et avec les explications qui vont bien !!!!
    Perso je ne tenterais le coup car les bandages et moi ça fait deux … c comme prendre une souris de PC à l’envers !

    1. @lamiricore : ouais, mais des fois, tu n’as pas le choix car tu ne peux pas aller consulter dès que tu as mal ?! on y passerait tous nos week-end chez le médecin. il faut bientrouvez une façon de gérer les douleurs et autres tiraillements…Dans tous les cas, je ne le fait jamais sans réviser mes bases d’anatomie et même comme cela, je sais qu je peux me tromper, donc, j’y vais « piano » et j’en tire des enseignements.

      1. Ouep c’est une bonne solution quand tu as un minimum de bagage « medecine »… pour ma part mes « bases » en anatomie sont très très basses donc pas de bandage ou autre sinon c la cata !!!

        Bon rétablissement, prépare bien les causses😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s