Les Templiers : quand j’serai grand.

Quand j’serai grand, je retournerai aux Templiers. Mais avant, il me faut tirer les enseignements de cette course qui est une étape clé dans mon apprentissage du trail.

Leçon n°1 :  apprendre à partir plus lentement – Michaël et Johan me l’avaient pourtant dit, « pas trop vite au départ car la première montée sera difficile », mais je n’en ai fait qu’à ma tête et avec l’enthousiasme du départ, je suis parti en 4ième ligne avec les 50 premiers en ligne de mire. Le train de départ à 11,7 KM/H m’a semblé facile par rapport à la route mais je l’ai payé cher par la suite car je n’ai pas d’équivalent ici et j’encaisse mal les longues côtes. Je dois gagné en prudence !

 

Leçon n°2 : mieux gérer mes apports hydriques – j’en avait pourtant discuté avec Agnès de la boutique Team Outdoor (Paris 12) mais j’ai choisi de partir avec une boisson d’apport glucidique d’emblée et sur toute la durée de la course, cela a provoqué un déséquilibre et un problème au niveau du sodium, d’où mon problème de ventre. Je partirai désormais comme je le sais avec de l’eau sur le premier tiers de la course pour passer ensuite à une boisson énergétique.

 

Leçon n°3 : ne jamais cumuler boisson énergétique d’apport glucidique et power gel ! ah, là, j’entends déjà les commentaires outrés qui me demanderont comment j’ai pu commettre une telle erreur ?! Je ne sais pas. je sais bien en revanche que c’est une très mauvaise idée car avec un gel, on prend de l’eau pour faciliter son assimilation. Comme quoi il y a ce que l’on sait et ce que l’on fait…

 

Leçon n°4 : ne jamais transiger sur le matériel dans le sac à dos. Si je m’étais écouté, je serais parti sans lampe et sans maillot manches longues dans le sac car je pensais arriver vers 17h30 au plus tard. Sans maillot manches longues, j’aurais été transit de froid et sans lampe, je ne serais tout simplement pas reparti du dernier ravito à 18h00. On ne transige JAMAIS vec le matos.

 

Leçon n°5 : dans les descentes, on ne se met pas en arrière ! Erreur qui peut se solder par une perte d’équilibre et une chute. L’équilibre est parfois difficile avec la fatigue mais il faut éviter ce réflexe qui entraîne une mauvaise position du pied au sol et des risques de dérapage, surtout dans les pierriers.

 

Leçon n°6 : grosse fatigue = baisse des facultés intellectuelles. Voir un arbre, s’en approcher et le frôler fait réfléchir et montre à quel point on perd de sa capacité de jugement lorsqu’on est affaibli et je l’étais samedi dernier. Il faut en tenir compte et redoubler de vigilance pour éviter l’accident, la chute. Avec la tombée de la nuit, je dois avouer que je me suis fait quelques frayeurs.

 

Leçon n°7 : on ne réalise aucun test, même le plus anodin ! J’avais dit à johan que je pensais prendre mes Quads pour les mettre en deuxième moitié de course au cas où les qradriceps feraient trop mal. Ai-je besoin de vous livrer sa réaction !!!!  Pour autant, j’ai essayé de la faire mais je dois dire que ce fût une très mauvaise idée (encore une !) car ayant des douleurs déjà déclarées, le port des Quads à mi-parcours n’a fait qu’accroître la douleur si bien que je les ai enlevé au bout de 15 mn ! Je recherchais un confort au niveau des quadris mais pour obtenir celui-ci, il faut les porter d’emblée.

 

Leçon n°8 : réfléchir à deux fois avant de parier son maillot de Paris-Versailles…


Voilà pour mes enseignements : c’est quand même du lourd…

Reste maintenant à décider de la suite du planning. Je récupère plutôt bien, donc, tout est possible…

PS. Histoire qu’il n’y ait aucun mal entendu, c’est vrai que mon marathon des Causses a été difficile, mais avec du recul, je dois dire qu’il a été une aventure de toute beauté, avec une organisation parfaite, des bénévoles au top, un public comme je n’en avais pas vu depuis longtemps et une bande de coéquipiers/amis, à vous en couper les jambes…ah, je la tiens peut-être, l’explication de ma défaillance. Mais vous n’êtes pas obligés de me croire 🙂

Publicités

22 commentaires

  1. Très intéressant ce retour d’expérience, je vais garder précieusement cet article pour le jour où je m’attaque à ce genre de course ce qui ne saurait plus trop tarder.

  2. OMG mais c’est quoi cette photo 🙂 la face que je paie…

    Leçon n°1 : c’est vraiment le plus difficile, d’autant plus sur une course comme celle la ou des le départ tu 5 – 6 km de très roulant sur du bitume.

    Leçon n°7 : bizzard t’a pas parlé du pti dej , 🙂 muhahahahahaaha

    Leçon n°8 : note pour plus tard, la prochaine fois parier sa veste GORE

  3. Merci de nous faire partager ce bilan, ça peut servir à plein de monde !
    Comme tu le dis, il y a ce que l’on sait, et ce que l’on fait… Mais ça vaut le coup de poser des jalons et de les répéter (« ne pas partir trop vite » par exemple) pour s’y accrocher au moment où l’esprit divague !

  4. Ce retour d’expérience m’évite de l’écrire… et pourtant j’étais en plein dedans lors de ma courses des Gendarmes et des Voleurs de Temps en mais dernier. C’est avec sagesse que je vais alors aborder la St Express en décembre, tout en me rassurant de la similitude des erreurs que l’on peut rencontrer chez différents coureurs.

  5. bonjour amis trailers !

    Petit rappel à la loi sur le code de la propriété intellectuelle … Si vous acheté un tirage ou un téléchargement sur la course des templierss, je vous autorise la publication sur vos blogs perso page facebook etc … Au vu du filigranne avec une grosse mention C qui veut dire copyright qui barre la photo …… la photo a ete copiée et reproduite sans autorisation .. C’est comme boire une bière après un trail et partir sans payer ou faire le plein pour rentrer de sa course et laisser le pompiste sans sous :-)))

    Allez hop direction http://www.jingoo.com/sports pour regulariser tout ca !!!

    • Agrrrr, j’ai bien acheté les droits de cette photo en papier mais n’ayant pas de scan, je dois me contenter de celle-ci pour l’afficher…ce n’est donc pas de l’abus de bien intellectuel ça hein, puisque je suis client ???
      Allez hop, une petite mise à jour du fichier client ! Runonline a bien acheté sa photo. De toute façon, qui en voudrait autrement ??? des fans, mais oui bien entendu !!!
      Bon courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s