Test de VO2 max : Institut du Coeur Effort Santé

Voilà une bonne chose de faite ! Il y a quelques semaines, j’avais annoncé mon intention de réaliser une épreuve d’effort avec mesure directe de la consommation d’oxygène – VO2 max. En voici le bilan :

Tout d’abord, quelques renseignements de base :

Poids : 67 Kg

Taille : 179 cm

Masse grasse : 15% (poids de forme 65 Kg)

Souplesse : 90°

FC repos : 52 bpm (je suis généralement plus bas, autoru de 48…le stress peut-être)

Le protocole suivi était était simple : test sur tapis roulant avec départ à 8 km/h, puis augmentation d’1 km/h toutes les 2 mn.

Ma VO2 max est estimée à 60 ml/min*kg

Ma VMA : 18 km/h, vitesse maintenue 2 mn

Ventilation max : 132 l/min (81% de la réserve ventilatoire)

FC max : 186 bpm

Seuil Aérobie : il est obtenu à 160 bpm à 14 km/h (83% de VO2 max)

Seuil Anaérobie : il est obtenu à 174 bpm à 16,5 km/h (91% de VO2 max)

Le bilan du médecin est : une très bonne aptitude aérobie (146% des normes), et un bon coût énergétique de la CAP. La ventilation est très bonne est ne constitue en aucun cas une barrière à la performance…c’est vrai que j’ai une petite idée de mes barrières !!!

Quel enseignement pour le travail du fractionné ? Pour le médecin, cela se passe à partir de 16 km/h, en dessous, c’est le seuil 1 et le travail a moins d’intérêt, puis sous 14 km/h, c’est la zone aérobie de récup’ active – c’est utile car j’ai tendance à fractionner à 14,5 – 15 km/h et d’ailleurs, L’Ami Ricore m’a déjà dit de monter en puissance pour travailler de façon plus qualitative…

Et l’avenir ? « En maintenant votre entraînement à ce niveau d’intensité et de fréquence, vous pouvez maintenir votre VO2 encore 4 ans avec cette qualité. L’élever sera difficile mais la maintenir serait déjà très bien… » dixit le médecin. Qu’à cela ne tienne !

Me voilà donc renseigné un peu plus sur mon état de forme actuel et surtout, cela va se servir pour éablir des plan d’entrainement plus précis à l’avenir. La VO2 n’est pas tout évidemment, mais c’est une information utile pour moi qui coure seul et développe mes propres plans de préparation.

Bon, un peu de récit maintenant, le test est tout de même assez stressant lorsqu’il s’agit d’une première fois : j’étais branché sur le torse et le dos, le port du masque, très ergonomique est plus opressant que dérangeant car i est très ergonomique. par contre, n’ayant pas l’habitude, j’étais assez perturbé en augmentant la vitesse par  tous les files ! Le test à duré une bonne vingtainne  de minutes sans compter l’interrogatoire de départ et les mesures standards.

Ce test a un coût important et n’est pas remboursé conrairement au test d’effort santé (bilan cardio sur vélo uniquement) : 150 €. C’est mon cadeau d’anniversaire !

Publicités

20 commentaires sur “Test de VO2 max : Institut du Coeur Effort Santé

Ajouter un commentaire

    1. @Agnès : tu as raison, cela m’a aussi interpellé. Pourtant, je lui ai demandé si la VMA lui semblait crédible et il a été affirmatif. Ce protocole est celui du VAMEVAL (palier de 0,5 km/h chaque minute) ? tu trouves cela limite pour une vraie VMA ? Après, je la trouve pas forcément très élevée mais je fais peu de fractionné depuis septembre et cela ne m’étonne pas trop en fait. Tu en penses quoi ?

      1. ben en fait la VMA tu es sensé la tenir environ 6min, 8min pour les meilleurs mondiaux. 2min c’est très peu mais je ne suis pas au courant des conditions annexes. Si en bonnes conditions tu ne tiens que 2min la vitesse de 18 kil/h (après un échauffement des lignes droites etc etc) ben c’est que cette dernière est très certainement sur évaluée. Mais comme je ne suis pas certaine de comprendre comment tu as fait pour te mettre à cette vitesse, je ne peux rien dire. Si c’est à la fin de ton test ben c’est normal car tu étais fatigué de ton test.

        suis pas sure de bien me faire comprendre heing….

      2. @Agnès : j’aime bien quand tu me mets la pression…en fait, il y avait un protocole (le test Léger-Boucher) qui dure en général entre 10 et 20 mn, plus si le sujet est très performant. Il démarre à 8 km/h et augment d’1 km/h par palier de 2 mn, donc, j’étais entre 18 mn et 20 mn à cette vitesse. Le test est fiable mais c’est différent des test sur stade par exemple…je ne te cache pas que je visai 20 km/h mais le tapis et les branchements, c’est pas si simple que ça. Pour être complet, il faudrait désormais que je valie ma capacité à courir à 18 km/h sur 6 mn…je suis certain que Fred pourra m’y aider à la veillée du 25/11 ! ce sera ma dernière séance avant de faire le break.

  1. Pfffff déjà bon anniversaire ! Et puis ce test VMA c’est vraiment excellent 😉
    Je me doutais bien que tu avais une VMA de 18km\h environ souviens toi notre discussion sur l’autoroute du soleil …

    Ca va envoyer du lourd en 2011 !!!

  2. Bha si je comprend bien t’a craqué juste au moment de passer au pallier suivant ? t’est allé au bout du bout a la fin ?

    En tout cas ça fait des valeurs qui me laisse rêveur recupe active sous les 14km/h

    Tu fractionne à 15km/h pour une VMA de 18km, oui mais sur quelle distance ?

    150Euro …WTF j’ai payé le mien 80

    1. @lexel: au bout ? non pas tout à fait, en tout cas, je suis allé au bout de mon stress car sur la fin à partir de 17 km/h, je n’étais pas à l’aise du tout, me sentant étriqué. Je ne dis surtout pas que j’aurais fait mieux, mais que le stress a été bien présent.
      Sur le fractionné, mon problème, je crois est que je fractionne le court comme le long entre 14 km/h et 15 km/h sans différence. C’est du moins ce que je constate sur les courbes du Garmin.
      Combien je tiens à 18 km/h ? le Vameval fonctionne avec des paliers de 0,5 km/h ttes les mn et hier, nous étions sur + 1 km/h ttes les 2 mn. Je ne peux répondre avec précision mais je pense tenir cette vitesse autour de 6 mn mais pour le savoir, il n’y a qu’une seule méthode.

      1. Quand j’ai fait mon test c’est aussi le pb que j’avais eu, j’etait vraiment pas l’aise avec le masque qui en plus était relié a une sorte de perche qui m’empêchait de reculer, enfin ça reste une bonne expérience, très intéressante pour avoir les seuils FC.

        Ah oui au fait j’ai oublié le principal dans cette histoire : JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!!

  3. @tous : tout cela est bien difficile en fait car nous passons notre temps à chercher des données sur nos paramètres de forme et une fois que nous les avons ??? Je vais essayé dans un premier temps de recadrer mes seuils et travailler plus haut mes séances de 1000m ainsi que les séances de seuil long type 4 x 8 mn que je travaillais autour de 13 km/h… loin du seuil actuel il me semble 🙂

  4. Effectivement! Tu visais 20km/h et tu fais ton seuil à 13km/h?!?!? ça ne doit pas trop te fatiguer quand même…
    Toutes tes allures rapides sont au-dessus de 14 qui doit être ton allure mini pour le marathon et ensuite, 15 et 16 mini pour les 21 et 10km respectivement…
    Au boulot!

    1. Et bien justement, ce qui est étrange, c’est que sans me faire mal, les séries de 4 à 5 x 1000 m à 13/14 KM, c’est pas non plus de la rigolade. je pense que c’est un domaine où je peux progresser si je travaille mieux !

  5. Je trouve ça étrange, surtout quand tu fais 5km à 15 au début de P-V, que tu as un temps de 37’30 sur 10km même si pas récent… ça me semble complètement décalé!
    Peut-être est-ce la pratique assidue des trails qui a fait augmenté la proportion de fibres lentes dans tes muscles?!?
    14km/h c’est 4’15/km à peu près, c’est 30″/km de mieux que ton temps sur 10km!! C’est la vitesse que tu devrais être capable de tenir sur un marathon….

    1. Ouais, ça ne me fait pas bondir, je préférerai accrocher un triathlète ! Tu trouves ça étonnant ? franchement, la VO2 est quand un « marqueur » des sportifs qui ont besoin de cylindrée, le foot en a besoin mais pas seulement car la composante technique est aussi très importante, donc ça peut s’expliquer ?

  6. Bonjour, pour la question du début c’est très simple. Il s’agit d’un test triangulaire, c’est à dire qui amène progressivement à son maximum, contrairement aux tests rectangulaires courus à vitesse constante. Donc, la dernière vitesse atteinte est la VMA et elle ne peut donc se tenir que la durée d’un palier, parfois moins. Pour confirmer cette VMA, il faut ensuite passer un temps limite, càd le temps maximal couru à VMA, 18 km/h dans ce cas.
    Toutefois, attention, la VMA de tapis reste une VMA de tapis, rien ne vaut une donnée de terrain. L’intérêt du test est plutôt de définir le VO2max mais aussi l’évolution du Quotient Respiratoire (VCO2/VO2) selon la vitesse et les FC.

    1. @Pascal: merci pour les précisions. En l’occurrence, je n’ai rien fait de très intéressant avec les résultats de ce test par la suite car ce n’est pas le tout de faire des tests, il faut aussi les utiliser de façon appropriée par la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :