Trail Ultra Blanc Matheysin

Dimanche, 19h30, mon TGV quitte Grenoble. Je viens de vivre 24h00 de pur bonheur.

Et bonheur, cela ne vous aura pas échappé, ça rime avec traileur.

Le trail off  Matheysin a débuté samedi soir, dans un restaurant « Les Carcaris » perdu au dessus de la Mûre, un repas entre amis juste pour nous : charcuterie, salade et ravioles gratinées maison (une tuerie). Je retrouve Mickaël, Johan, Jean-Marc et Cécile, de nouveaux camarades de jeu et aussi Célia dont je fais la connaissance. L’accueil est comme je le pressentais : chaleureux, rieur, y’a de la joie et les yeux pétilles.

Mais bon, j’ai pas fait 600 bornes en TGV pour goûter les ravioles locales 🙂

Dimanche, 6h00, ceux qui dorment chez Michaël, c’est-à-dire Jean-Marc, Johan et moi, se lèvent et se préparent. Comparaison de matos « qu’est-ce que tu mets ? tu prends quoi dans ton sac ? tu cours en quoi ? », ambiance très « girly » entre des garçons qui s’apprêtent à enquiller entre 15 et 50 km selon l’envie.


A 7h10, nous sortons et là le choc : « ma zette! », c’est blanc, il neige dru et ça caille. Nous partons (à 11) en mode footing jusqu’au point de ralliement, 800m plus bas. Petit à  petit, tous les membres du TTT arrivent et nous prenons le départ à 7h30, la nuit est encore là et nous offre ces dernières minutes d’obscurité. Sur la neige, on n’entend que le bruit de nos pas.

Les premiers kilos nous permettent de sortir de Susville en passant par les térilles que Mike tient absolument à nous montrer. Mieux, nous courons dessus et en descendons un !

vers 8h00, le jour s’est levée et nous entrons dans la Mûre, passons par les Halls, le château,….c’est très joli et je me dis que la

journée s’annonce bien. Après 5 km, nous attaquons la montée. Elle n’est pas très difficile mais donne un petit aperçu des festivités qui m’attendent et je me dis que cette reprise en mode neige est très sérieuse en fait. C’est David qui ouvre dans la poudreuse.

Nous alternons passages en plaines, singles et la neige est abondante, jusqu’à 30 cm ou plus à certains endroits. C’est clair, les ischios, les adducteurs…tout le corps est sollicité mais autour de nous, c’est tellement beau…nous improvisons des photos ici et là.

Après 10 km et 1h30, nous nous rassemblons et repartons de suite car il fait froid et pas question de prendre la pause. Nous voilà repartis pour une portion plus difficile qui va nous conduire jusqu’à la pierre percée : pour y arriver sa grimpe sec et nous avons 16 km de poudreuse dans les jambes. J’avance péniblement en pensant à ces 9 mois d’arrêt…enfin non, je n’y pense plus car c’est désormais derrière moi tout ça ! Non, mais je me dis que je manque singulièrement de foncier et pour arrivée en haut, c’est très dur. Johan m’attend avec le groupe et nous repartons aussitôt pour le plus beau tronçon de la journée : un single superbe qui va nous conduire jusqu’au kilomètre 19.

Nous progressons en groupe, les premiers devant marque quelques arrêts pour permettre au groupe de se reformer. Lorsqu’arrive le 23ème km, je sens que je suis rentré dans le dur. Mike et Johan sont avec moi mais je n’aime pas trop faire le boulet donc, j’essaie de forcer mais rien à faire, on ne passe pas de 2 footing de 45 mn par semaine à une sortie en montagne de bientôt plus de 4h00 sans difficultés.

Je m’accroche mais décroche irrémédiablement pour me retrouver seul peu à peu. Au loin, j’aperçois une ombre dans la neige qui tombe à nouveau très fortement. C’est Philippe, traileur local, membre du TTT qui souffre d’une double tendinite (à chaque genou !). Il souffre car les appuis instables de la neige mettent à rude épreuve ses articulations. Nous avançons ensemble et allons finir cette portion magnifique de 27 km (1100 D+) en 4h50.

Nous arrivons au ravito apporté par Célia à Laffray, il fait un froid glacial, il neige fort et je commence à manquer d’assurance sur mes appuis. La route s’arrête là pour moi car je préfère rester sur du plaisir que de me mettre dans le rouge (suis-je devenu raisonnable ?). Bruno, Johan et Philippe stop avec moi, nous rentrons avec Célia : pour Johan et moi, ce sera une bonne douche, des vêtements secs et de la chaleur.

A ce stade de la journée, il est 13h15, je pourrais stopper mon CR. Mais si je le fais, vous ne saurez jamais que je suis allé avec Célia chez sa mère (Maïté) à Nantes-en-Ratier (ça ne s’invente pas), que j’y ai été accueilli comme un prince, que j’ai mangé une délicieuse assiette de Pote-au-feu (un truc de malade alors que 2h00 avant, j’avais le look d’un surgelé Picard !), du Comté vieux et pour finir de la tarte aux Pommes et du Berawecka, une spécialité Alsacienne à base de fruits, fruits secs, amandes, noisettes,…

Idéalement située, la maison de Maïté était l’ultime point de ravito de ce off blanc Dantesque par les conditions météo. Les amis sont arrivés à 16h15, fatigués mais tous prêts pour finir les 7 derniers kilos. Cependant, le bouillon de Pot-au-feu, les tartes, le thé ont eu raison d’eux et c’est autour d’une tablée bien animée que la journée s’est achevée et le trail blanc Matheysin avec (après 48 km, 2000 D+ et 8h00 de course).

Il est donc, 20h20, je finis ce CR avec des images plein la tête, un dépaysement total et une impression de revivre comme jamais ressentie depuis 9 mois.

Remerciements : encore une fois à Mike et Célia pour leur accueil, à Maïté (je ne suis pas certain qu’elle lise mon blog mais
bon…), à David (mon chauffeur attitré !). Et comme disait le général Mac Arthur, « je reviendrai ».

CR du trail blanc par Mike ici.

Publicités

22 commentaires sur “Trail Ultra Blanc Matheysin

Ajouter un commentaire

  1. charmant récit… j’ai eu bien peur que vous ne perissiez tous dans une avalanche vue la quantité de neige fraiche tombée sur un terrain sans sous-couche…

    Heureusement, tous en vie, et content de votre super sortie ! 😀

  2. Super aventure j’aurais bien aimé en être mais pour une fois on a été sage, enfin pas si sage car la veille je me suis explosé une cheville.
    Au plaisir de te re voir à l’Oisans ou sur le Pic 🙂

  3. haaaaa c’est top ! HAAAAA Comme ça donne envie…. Depuis le temps que je vois passer les infos j’en rêve et de lire ton compte-rendu confirme le grand kiffe que cela a du être … Next time on en sera c’est sur !

  4. Pas assez de mots pour décrire tant d’émotions en si peu de temps, ce weekend était juste magique.

    Mais f… j’ai raté la tarte aux pommes …grrrrr i’ll be back

  5. Haha, le pied! Quelle reprise! Tu m’étonnes que tu oublies tes 9 mois de galère. Ce off, c’est génial! Bon retour on the sentier. Et le foncier, un peu de travail et ca reviendra vite! 😉

  6. Mon pote c’est toujours un moment fort de te revoir toi qui m’a accompagne dans le finish de mon premier ultra … ç’ était à mon tour de te guider sur mes sentiers 😉 fier de voir que tu as kiffe !!! À la prochaine

    1. @Lami: et encore, je n’avais qu’une seule jambe ! imagine un peu ce dont j’aurais été capable avec les deux ??? et ben on l’aurait fait tous les deux ce foutu trail 🙂

  7. ça faisait plaisir de voir ta frimousse toute heureuse dans la peuf!!!…Très belle reprise Fabrice!…et grand merci d’avoir défait mes lacets gelés chez Maïté (eux pouvaient continuer mais pas moi!!) et d’avoir laisser du truc alsacien aux kirch et fruits secs dont j’avais oublié le nom (Berawecka) mais dont j’ai encore le goût dans la bouche tellement c’était bon!

  8. Yepppa,
    Je suis vraiment heureux que tout le monde a une grosse banane!
    Super retour après 9 mois d’arrets!
    A bientot pour une prochaine aventure! et vraiment content d’avoir fait ta connaissance!
    David alias Mayou under the Obiou, chauffeur, guide, trapéziste et artiste de peintre de variété francaise

  9. vraiment sympa de te lire en te devinant avec un très large sourire… vraiment très contente que tu sois enfin sorti de tes ennuis physiques! Très Bonnes fêtes Fabrice!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :