Ce mois-ci, dans le numéro 46 d’Esprit Trail, il y a une interview/rencontre avec Eric Lacroix, le nouveau coach du Team Asics (Eric prépare également le team presse au trail Gapen’ cimes).

En lisant l’article, un commentaire d’Eric m’a interpellé. Il souligne une différence notoire entre le travail de fractionné et l’interval training, alors que ces deux concepts sont souvent confondus…et bien oui, je dois dire qu’en relisant plusieurs de mes posts, je fais cette confusion et j’avoue même une petite difficulté à les différencier.

Autant la définition de l’interval training me semble simple : répétition de phases de course relativement courtes, entre-coupées par des phases de récupérations. C’est pendant cet interval de récupération que le travail cardiovasculaire est important. Il n’y a pas de rapport entre le temps couru et le temps récupéré. Le point de contrôle est la FC qui ne doit pas redescendre sous une certaine valeur (120/130 puls) pendant la phase de récup’.

Le fractionné, lui, est le découpage d’une distance totale en fractions (10 x 200m pour 2000m) de façon à pouvoir la courir plus rapidement. Ici, le temps de récupération est dit « temps mort » et souvent plus long que la phase couru.

Ma distinction se limite à cela et je m’interroge sur son exactitude. J’ai trouvé ces définitions (ici) sur Volodalen.

Qu’en pensez-vous ?