To Be or not to Be…

J’ai toujours entendu dire que les premiers à se lancer sur le marché ne seraient pas forcément les premiers à l’arrivée. Et c’est vrai pour tous les domaines…

Mes expériences avec la marque Mizuno se construisent depuis plusieurs années autour de modèles très ciblés, à l’image par exemple, de la Revolver, une routarde de compétition très performante et tout récemment de la « Be », une chaussure au positionnement très particulier, dit d’activation et de récupération musculaire : à utiliser avant et après la course.

La première impression sensorielle : le moelleux du chausson

Bien que très simple de conception (en apparence), ce qui m’a frappé en chaussant la Be, c’est son chausson, à la fois simple (presque sec) mais très confortable. Il y a là une alchimie assez rare et je me suis senti très à mon aise en les chaussant.

La semelle intérieure : le plus surprenant

Si la première impression est celle du confort du pied, bien calé dans le chausson rouge moulant de la Be, la seconde impression est totalement déstabilisante car la semelle intérieure propose un décrochage au niveau des orteils ! Il est de quelques millimètres mais suffisant pour créer la surprise. Ce décrochage est fondé sur le modèle de sandales traditionnelles japonaises qui laissent les orteils libres, leur permettant d’agir comme les autres muscles du pied. On sent bien ce décrochage dans le chausson et tout en étant surpris, cela n’est pas du tout désagréable, au contraire, j’ai même apprécié  la sensation au niveau des pieds.

En mode récup’, c’est du plaisir pur

J’ai testé la Be sur mes terrains d’entraînement, c’est-à-dire du chemin forestier, du sentier stabilisé en terre et sable. J’ai aimé la sensation du contact avec le sol, le déroulé de mon pied et après le trail du vieux lavoir, chausser les Be a été une aubaine.

Semelle ultra lisse et tige en croute de cuir et mesh

La tige est assez différente des modèles de running que la marque propose d’ordinaire, avec une croute de cuir très extensible et un fin doublage intérieur en mesh. L’avant du pied, assez large pour laisser de la place aux orteils, est également composé de bandes de mesh pour ventiler. La semelle extérieure est très lisse mais cela me m’a pas posé de problème car avec ce type de chaussure, tu prends bien le temps de dérouler le pied donc, le risque de glisser est limité, même en forêt (du moment que c’est sec !!). Un petit renfort placé sur la partie basse arrière du pied  permet de garder le talon bien calé.

Non, sérieusement, c’est une chaussure très bien pensée qui va donner satisfaction à tous ceux qui aiment les lendemains de courses difficiles et vont récupérer calmement en pleine nature. Je vous épargne aussi la tentative de positionnement de cette chaussure dans telle ou telle catégorie, elle est simplement différente pour moi et cela me suffit bien !

Allez, passons donc les questions existentielles et profitons donc de cette petite perle 🙂

Advertisements

4 réflexions au sujet de « To Be or not to Be… »

  1. étrange plutôt !
    Par contre si on court sans poser le talon il me semble qu’il n’y a pas de « déroulé » de pied (contrairement à la marche). Du coup je ne sais pas si « ma » récup serait améliorée par ces Be.
    En tout cas c’est pas le genre de truc qui arrange mon placard à chaussures… (trail, route, sentiers, boue, récup… ça en fait des pompes !)

  2. Etonnant comme positionnement ! Des chaussures (presque) pas faite pour courir, juste pour la récup (active).
    Curieux et attiré, il faudra que je les essaye lorsque je les verrai en magasin. Merci à toi pour l’info.

    • @Maya: je les ai mises pour marcher plusieurs reprises depuis. J’ai bien entendu moins de repères dans ce domaine car plus habitué à courir. C’est une approche différente pour moi même si je fais de la marche nordique assez souvent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s