Courir, méditations physiques : courir, un sujet frivole ?

Je cite : »La répétition d’une gestuelle aussi futile que l’est celle de courir permet à une vie de se dégager des lois d’engendrement des gestes entièrement mécanisés (…)« , Guillaume Le Blanc.

J’ai découvert la frivolité sur le tard semble-t-il car dès l’âge de 12 ans, lorsque j’ai commencé à pratiquer l’athlétisme en club, mes entraîneurs n’ont cessé de marteler qu’il fallait que je travaille ma foulée, soigne ma pose de pied…des choses assez peu frivoles en fait car en club, on vise l’apprentissage et l’efficacité de la course.

La frivolité est venue lorsque vers 27 ans, j’ai pratiqué la course hors stade, en solo, et sur la route. Mais même comme cela, je n’ai jamais vraiment eu l’impression de faire dans la frivolité tant mon implication est totale lorsque je cours.

Et puis je trouve qu’il y a une forme assez prononcée de répétition dans la course et que nous sommes finalement assez proche d’une mécanisation ? Cela m’importe peu car ce que je veux libérer en courant, c’est moins mon corps d’une gestuelle répétitive que mon esprit embrumée par les turpitudes de mon job ! Là  » On court et c’est sans raison : simplement pour se sentir vivant, relié au monde, aux paysages que l’on traverse, à la nuit qui tombe, au froid que l’on sent sur sa peau, à la sueur qui inonde les yeux et brûle (…) » écrit Guillaume Le Blanc. Oui, dans ces cas précis, j’aime et j’assume le côté frivole de mon sport préféré🙂

Ce livre regorge d’opportunités de s’interroger un peu, beaucoup, passionnément… je partagerai encore 3 réflexions/3 chapitres avant de vous laisser, je l’espère, à votre envie de le lire : l’homme-cyborg, l’addict et enfin l’amour. Tout un programme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s