2ème off hivernal du TTT en terre Matheysine

D’ordinaire, lorsque je « descends » à Grenoble retrouver mes amis du Taillefer Trail Team canal historique, l’excitation est à son comble et je trépigne d’impatience…

Ce vendredi, j’ai littéralement sauté dans le train alors qu’il allait quitter Paris : « Pas sans moi ! Non surtout pas cette fois… ». Je me suis endormi en quelques minutes, fatigué, épuisé par le stress des derniers mois au bureau. Je suis parti avec moins de certitudes qu’habituellement sur ce que le week-end pourrait m’apporter de décontraction et de joie…mais une fois de plus, c’était sans compter sur le super pouvoir de la terre Matheysine : bienvenue au second off hivernal du TTT.

new off hivernal TTT 2012

La météo qui m’accueille à Grenoble vendredi soir n’est pas à la hauteur de mes espérances, il bruine et la neige va en prendre un coup. Pour autant, il y a une épaisseur suffisante et je suis vite rassurer. Demain 7h00, c’est tout shuss !

Samedi 7h15 : serais-je le chat noir du groupe ?

Chaque fois que je viens, il pleut ! Ce samedi, il faut au moins être une bande de potes pour y aller car la pluie ne donne vraiment pas envie. Avec elle se pose à nous les traditionnelles questions d’avant course : comment je m’habille ? Quelle veste je prends ? Du change ou pas dans le sac ? Comme Mich’ nous accompagne uniquement sur les 15 premiers kilos à cause d’une douleur derrière le genou (post-Saintélyon), les ravitos sont assurés au sec et il y aura possibilité de se changer.

Avant le départ, je fais connaissance de nouveaux compagnons de route, pour certains des membres du Club d’athlé Matheysin : Karim (notre master chef de la tartiflette !), Ismaël, Johan, et Kathleen. Je retrouve avec plaisir Philippe et le Mayou dont je remarque immédiatement les guiboles finement galbées : on sent qu’il y eu un joli travail réalisé ces derniers mois « T’as de belles jambes tu sais ! ».

Bon, le Mayou n’est pas totalement sensible à mon compliment, trop concentré à nous tracer une voie dans la neige. Plus nous progressons, plus il devient difficile de courir, la profondeur atteint parfois 60 cm et il s’agit d’une couche pâteuse, qui s’écrase sous notre poids pour souvent se transformer en trou plein de flotte : j’ai les pieds glacé mais qu’est-ce qu’on se marre.

Il nous faut 2h30 pour boucler 12 km qui s’achèvent par un superbe chemin de forêt en descente, joli single où nous déroulons à fond les ballons : ça, c’est LE moment de la journée. Il ne pleut plus depuis déjà un bon moment et le soleil perce, nous courons plein poumons en faisant tout même attention de ne pas glisser mais c’est un passage qui nous donne à tous la patate.

100_0365-voyageterrematheysine

Après une pause ravito où je dépose ma veste Gore-Tex pour un gilet plus léger, nous repartons direction la dent pierre percée. Je n’aime pas ce tronçon, chaque fois, il faut que je marche alors qu’il n’est pas si pentu que cela mais l’ascension qui nous conduit jusqu’à la pierre est un peu longue, je dois donc me contenter d’admirer le popotin de mes camarades en attendant d’accéder à la vue surprenante de la pierre percée.

La suite du parcours ne va qu’empirer et la progression devenir de plus en plus difficile. Au second ravito, après 18 km, nous prenons la décision de stopper le off lorsque nous arriverons au lac de Laffrey – plus ou moins au kilomètre 24/25.

A l’arrivée, c’est ravito à la Tourte faite par le père de Johan (une tuerie !) et thé bien chaud.

Au final, nous aurons fait peu de kilomètres mais cela a représenté 6h00 d’effort, sans doute plus un travail de renforcement musculaire mais c’est parfait car e sera utile très bientôt pour les championnats de cross départementaux.

Le soir, nous nous sommes retrouvé pour une bonne tartiflette préparée par Karim, dans son restaurant-bar le Legend café. La suite de la nuit s’apparente plus à une longue, très longue troisième mi-temps où j’ai pu vérifier la légendaire caisse des Majewski brothers… et eux la mienne🙂. Il était d’ailleurs bien sympa de revoir Alexandre qui se remet de son accident d’escalade.

Un grand merci à Celia, Marti et Mich’ pour m’avoir accueilli chez eux.

CR du TTT ici.

2 thoughts on “2ème off hivernal du TTT en terre Matheysine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s