Dans le peloton !

Quand j’étais petit, j’ai beaucoup pratiqué le « sepamoi ».

Assez rapidement, c’est devenu « sepamafaute » lorsque j’étais ado.

J’ai découvert adulte « sepapossible » et avec l’apprentissage de la ténacité que si « sepossible »…

La Fondation ARSEP m’a contacté il y a quelques jours pour promouvoir son opération de sensibilisation et sa marque « Solidaires en peloton ». Le principe est proche des manifestations de solidarité que nous connaissons déjà, le dossier de presse est ici et le calendrier avec des RDV en mars aussi fameux que : le 3 mars au semi-marathon de Paris ; le 16 mars au semi-marathon de Nuits Saint Georges ; le 24 mars au marathon de Marseille.

solidaire

Pourquoi je parle de « Solidaires en peloton » en particulier ? La réponse la plus simple serait d’écrire une chose du genre « c’est important, ça me touche, etc. » et tout cela est vrai d’ailleurs mais surtout, j’ai accepté d’en parler car mon métier m’a amené à travailler sur des programmes de formation médicale sur la SEP (Sclérose En Plaques) pendant plusieurs années. Je garde de cette période une expérience exceptionnelle sur le plan humain et professionnel alors forcément, cette initiative à une résonnance.

Vous ne savez ce qu’est la SEP ? Je vais faire simple et vous pourrez consulter le site de la Fondation ARSEP. La SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux central : le cerveau donc et aussi la moelle épinière. Nous possédons un système de défense (le système immunitaire), habituellement impliqué dans la lutte contre les virus et les bactéries. dans cas de la SEP, le système immunitaire se met à s’emballer et à attaquer les propres éléments de l’individu – comme si il identifiait un virus à combattre… La maladie évolue par « crises » récurrentes qu’on appelle des poussées et chaque fois, les voies nerveuses vont s’altérer un peu plus. Imaginez un cable de frein à vélo dont la gaine s’altère lentement jusqu’à ne plus pouvoir transmettre la commande et freiner !! Cette maladie génère un handicap fonctionnel plus ou moins rapidement et progressivement mais c’est pas pour autant qu’il ne faut pas rester actif car le nerf de la guerre, c’est aussi de bouger pour que le corps (les muscles, les articulations) maintienne un bon état de fonctionnement.

Bon, nous, ce qu’on peut faire, c’est profiter de nos calendriers de courses pour relayer cette opé et faire du buzz. Il y a bien entendu d’autres façons d’aider la fondation, pour cela, je laisse chacun se forger une opinion, une conviction…avant de rejoindre le Peloton !

2 thoughts on “Dans le peloton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s