Profession Manager

Ne dites pas à Laurent Ardito qu’il est un créateur de « champions » car il vous répondra tout aussi directement que vous ne connaissez pas bien l’équipe trail Asics dont il est le manager, pas plus que ses athlètes.

Au delà de mes rencontres avec la team presse Asics, j’avais envie de comprendre un peu plus comment une équipe devient à un moment de la saison ce que certains magazines ont appelé la « vague bleue ». Entretien avec Laurent Ardito :

Comment parvenez-vous à maintenir des athlètes comme Manu Meyssat, Xavier Thévenard, Taz, au top de leur forme sur une saison entière, quelles sont les règles, les contraintes pour y parvenir ?

« C’est tout d’abord eux qui se maintiennent ! Disons que j’essaye, avec l’équipe qui m’accompagne, de faire tout pour que les athlètes de la team se sentent bien dans leur projet sportif dans la globalité, le type d’épreuve, la périodicité …. il faut aussi faciliter le fonctionnement de la structure : l’entrainement, les soins, les aspects logistiques. Mon objectif est qu’ils se sentent accompagnés au quotidien. J’ai beaucoup de chance car mon groupe est composé de véritables « personnages », très attachants et intelligents, qui se nourrissent les uns des autres. Je me dois de les aider à se transcender car notre équipe est professionnelle et cela demande beaucoup de travail. »

Asics crédit photo

Comment gère-t-on la montée en puissance d’un athlète jusqu’au jour J avec à la clé une victoire ?

« Je ne suis pas chef d’orchestre, entre nous, c’est d’abord une coopération dont la base est le dialogue. Mes athlètes ont déjà une idée de ce qu’ils souhaitent accomplir, nous partageons beaucoup ensemble et ils discutent aussi entre eux.

Voir Manu Gault assurer à nos côtés le ravito des athlètes engagés sur la Grande Course des Templiers juste après son abandon sur cette même course est un sentiment particulier : l’athlète est blessé au fond de lui mais il est là pour les copains et cela impose du respect. Moi, je ne demande rien.

Après, il faut construire jour après jours de la certitude et de la confiance, malgré les blessures. L’échec doit être analysé pour que la frustration se transforme en énergie. La victoire de Tomtom aux Templiers est sans doute le plus beau succès de la structure, dans le sens où nous nous sommes vraiment battus pour l’aider, il a un tel charisme, un tel respect pour ceux qui l’entourent… je pourrais aussi vous parler de Xav’, de Manu Meyssat … »

La pression n’est pas trop forte depuis la vague bleue ?

Il n’y pas de pression, en tout cas pas de notre sponsor principal Asics si c’est à cela que vous faites allusion. En tant que manager, je discute et je partage mes décisions car cela me permet de nourrir mes réflexions. Nos victoires récentes nous exposent plus médiatiquement et ça aussi, nous devons le gérer et aider les athlètes à le faire. Pour le reste, c’est-à-dire, la compétition, c’est un bon problème et je m’en arrange ! »

1381718_10202324116734662_1761161106_n1La team Asics va évoluer ?

« Bien entendu, une équipe doit évoluer. Ma mission est aussi d’identifier de jeunes talents et de les intégrer, cela fait partie de ma mission. Mais je réfléchis également à de nouveaux défis, nous ferons prochainement des annonces dans ce sens pour la saison 2014… la team va sans doute voyager ».

Il y a depuis cette saison UNE athlète dans la team, c’est une vraie nouveauté ?!Sisi

« Oui, mais ce n’est pas de notre fait s’il n’y avait pas de femme jusqu’à cette année. Sisi Cussot a rejoint l’équipe et a réalisé une première saison de trail très prometteuse. Il faut bien comprendre que si notre équipe laisse une grande liberté aux athlètes, il n’y a pas de place en revanche pour les contrats individuels, nous avons 15 sponsors qui soutiennent la structure et les athlètes y sont liés à partir du moment où ils nous rejoignent. Après, il y a un aspect culture qui n’est pas forcément facile à appréhender, nous fonctionnons « à la carte » comme l’expliquait Taz (son ITW ici) mais nous sommes aussi très proches et soudés les uns des autres. Il faut pouvoir s’intégrer dans ce mode de fonctionnement ».

Merci à Laurent Ardito ! Plus d’infos sur les membres de la Team Asics Trail ici.

 

Une équipe, c’est mon point de vue, n’est pas autre chose qu’une somme d’individualités qui se réunissent autour d’un objectif commun. Il suffit parfois de peu, d’une personne ou plusieurs qui agissent comme de véritables révélateurs et là, on obtient la création d’un ensemble beaucoup plus riche encore. Après, appelez cela comme vous voulez : une équipe, une team …en tout cas c’est certainement bien plus qu’une vague  :-)

Le rendez-vous est donc pris pour 2014🙂

Crédits photos : Endurance Trail JF Bourgine, Asics

3 thoughts on “Profession Manager

  1. Très sympa tes petits interviews !
    J’avais aperçu le boulot de « ravitailleur » de Manu Gault et j’avais trouvé ça vraiment bien pour un sport individuel. Et ça fait aussi progresser le groupe ce partage😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s