Triathlon International de Chantilly 2014 : je nage, je pédale, je cours…rien ne m’arrête car c’est la fête aujourd’hui….

photo 4

23 Août 2014 – Depuis ma découverte du triathlon à Cannes, je me suis promis de remettre cela car enchaîner 3 épreuves, c’est difficile mais tellement excitant. L’invitation pour le triathlon de Chantilly est venu au bon moment, après de bonnes et longues vacances, et surtout elle m’est apparue comme une formidable occasion d’inscrire Tom chez les 11-12 ans pour le remettre en piste après de longs mois de convalescence et une saison de course à pied qu’il a regardé depuis les gradins avec parfois beaucoup de peine😉

Au delà de l’aspect sportif, Chantilly, c’est aussi toute mon enfance : mes week-end passés dans un camping qui était comme notre maison secondaire. Beaucoup de très bons souvenirs donc.

Combien de triathlons peuvent se revendiquer d’un tel site sportif ? Le lieu est majestueux et impressionnant d’autant que l’ensemble des épreuves ainsi que le village sont situés dans et autour de l’enceinte – plus de détails ici.

Samedi 9h00 – triathlon Condé

Engagé sur le format courte distance (800m nage / 40 km vélo / 8 km CAP), j’ai longtemps hésité avec le format sprint qui a moins de nage, ce qui n’est pas anodin pour ceux qui connaissent mes qualités hydrodynamiques… A mon arrivée, il y a encore peu de monde mais l’ambiance monte car c’est l’heure du briefing des bénévoles : beaucoup d’anglais(es) sont présent(e)s et je me retrouve dans une ambiance très dépaysante, au contact de personnes décontractées, souriantes… ce sera d’ailleurs le cas du début jusqu’à la fin de la journée malgré la fatigue et la pression de l’événement – je félicite l’équipe ainsi que les bénévoles !

photo 5Plouf, plouf…

C’est pas le tout mais à 8h30, je dois me préparer et aller en zone de briefing près du grand canal où je retrouve Frédéric Poirier (notre super photographe sportif) qui participe lui aussi au condé. La blague du jour, c’est de savoir lequel de nous fera une boucle en plus où en moins comme à Cannes ;))

Franchement, la natation est encore une épreuve difficile pour moi malgré 200m de moins qu’à Cannes et un cadre magnifique car le gros avantage d’un triathlon comme celui de Chantilly, c’est que tu nages avec le public en masse pour t’encourager, c’est juste énorme comme sensation. Pour autant, un boulet reste un boulet et je me suis péniblement acquitté de mes 800m… disons qu’il y avait derrière moi encore une grosse vingtaine de nageurs sur un peloton de 150 participants.

On the road again

Après une transition rapide car je me suis bien organisé cette fois-ci, je pars sur mon vélo Peugeot carbone prêté par une voisine cycliste (oui, une voisine de 65 ans qui roule en carbone et envoie du lourd !). J’ai beaucoup de concurrents a rattrapé après une nage si désastreuse mais je suis venu avant tout pour prendre du plaisir donc, je suis cool et je profite du joli tracé organisé à l’extérieur du château : 2 boucles de 20 km.

Oui, j’ai bien dit 2 boucles sauf qu’à l’approche de la première, doublé par les coureurs du triathlon sprint, je me suis retrouvé avec un athlète de tête et un bénévole m’a orienté du côté château pensant que moi aussi j’arrivais… nous avions bien des dossards différents mais je pense qu’avec la vitesse et étant plusieurs, il n’a pas vu et moi, bêtement, j’ai suivi son drapeau sans me poser de question. Arrivée en zone de transition, stupeur ! un arbitre vient me voir et m’explique que je devrai être en amont…trop tard selon lui pour faire demi-tour . Il me conseille donc de switcher sur le format sprint et m’informe que je ne serai pas classé bien entendu ; « c’est pas grave, je m’amuse vraiment, laissez-moi simplement continuer ?! »

Voilà, c’est moi qui a gagné le concours du jour avec non pas une boucle en plus mais une boucle en moins😉. Je retiendrais de cette mésaventure, l’ambiance délirante de la foule lorsque je suis arrivée en zone de transition avec les premiers athlètes, le public comme les bénévoles étaient avec nous, c’était juste énorme.

4 km à fond !

Vous pouvez imaginer qu’après seulement 20 bornes de vélo, j’étais bien frais donc, je suis parti sur le parcours de course à pied en trombe, me disant que j’allais me mettre une petite misère pour compenser et vraiment, je me suis fait plaisir. Avec moi, la première féminine du format « sprint », Justine Lechien, était au galop le long de l’hippodrome !

Les meilleurs choses ayant une fin, je me suis arrêté sans franchir la ligne avec un pincement au coeur et des bénévoles qui ne comprenaient pas pourquoi je refusais de franchir la ligne alors que j’étais un des 1ers ! oui, sauf que…

Les résultats complets de week-end ici.

Je reviendrai ici et peut-être même que nous (en famille) irons l’an prochain au Royaume-Unis pour participer à l’une des autres épreuves du Challenge Castles Triathlon Series car l’ambiance était excellente. Et je ne participerai pas seul ! La famille compte désormais un nouveau fan : Tom.

 


Triathlon Panthère rose 11-12 ans (200m / 4 km / 2 km)photo-14

Cette épreuve me paraissait idéale pour Tom et une reprise « fun » du sport en mode compétition. Bon, le site est tellement majestueux qu’à son arrivée et devant la très grosse ambiance, il a eu comme une petite boule au ventre…

Ayant terminé ma course, j’étais 100% à son attention pour l’aider à se préparer et en plus, nos supporters (à savoir Marie et sa soeur Mathilde) étaient présentes ! Il a fallu quand même attendre le briefing (bilingue SVP) pour qu’il se détende un peu et rentre dans sa course… un peu trop même.

Le triathlon est une discipline hyper exigeante alors si vous cumuler en plus l’absence d’expérience, le manque d’entraînement, le stress lié à l’ambiance de la compétition et le caractère très spécifique des transitions entre chaque épreuve, vous n’êtes pas en terrain conquis. Je le savais mais j’ai misé sur sa « niaque » pour s’en sortir et découvrir ainsi quelque chose de totalement nouveau.

Après 38 minutes d’effort et une natation vraiment difficile (il est parti à fond !), il a franchi la ligne d’arrivée le visage un peu fermé, légèrement déçu mais surtout très frustré : « plus jamais ! le vélo et la course ok, mais la nage avec les canards… ». Moi, je l’ai félicité et j’ai attendu que sa première impression évolue.

Je dois dire que j’ai été admiratif des enfants/jeunes pendant l’après-midi car ils avaient tous une telle motivation dans l’effort.

En fin de journée, de retour ensemble avec les vélos dans le coffre, nous avons discuté de ce que pourrait bien être notre prochain triathlon bien entendu… la magie de Chantilly avait opéré🙂

4 thoughts on “Triathlon International de Chantilly 2014 : je nage, je pédale, je cours…rien ne m’arrête car c’est la fête aujourd’hui….

  1. Je me suis quand même bien marré avec ton problème d’aiguillage. Tu devais être sacrément détendu pour le prendre comme ça. Mais Après coup c’est une très bonne décision.
    Et bravo à Tom !

    1. @Julien : comme en trail, il faut que j’apprenne à me concentrer sur mon parcours et ne pas juste suivre ceux qui sont devant moi😉
      Participant pour découvrir la discipline, je n’avais pas d’enjeux et je comprends la difficulté d’organiser et gérer un événement mais je dois admettre que pour un athlète qui vise le classement, cela peut être très dur à encaisser.
      Je ne retiens donc que les aspects positifs et vraiment, ils étaient nombreux.

      1. j’ai bien compris l’idée.
        je n’aurais pas pris plein de photos au dessus de Grenoble pendant ma course de samedi.
        Mais même à mon niveau, c’est toujours intéressant pour moi de voir où je me situe dans le classement😉

      2. @julien : non mais là je pars de beaucoup plus loin sur TRI sincèrement que toi en Trail. J’ai tout à apprendre et quand je dis que je joue pas le classement, me situer n’a pas beaucoup de sens actuellement car je suis au niveau du top 20 en partant de la fin…
        Mais laissez moi un peu de temps car j’aime vraiment ça et je me retrouve dans la situation de devoir comprendre et apprendre comment progresser. La saison prochaine, je serai toujours détendu mais je regarderai un peu plus où je me situe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s