Test de la Mafate Speed Trail Hoka

Les amateurs de Hoka peuvent se réjouir, ils ont été entendus ! La nouvelle collection Hoka One One accueillent de nombreux modèles totalement inédits, en particulier pour la route, mais aussi côté trail avec la Mafate Speed. Après un peu plus de 60 km de course en forêt et sur des sentiers de rando, je vous livre mes premières impressions en attendant de les emmener des terrains plus techniques !

Côté conception, voici ses caractéristiques :

Géométrie Sous Meta: 31mm – Sous Talon: 35mm / Drop: 4mm
Poids 320gr (en 42) / je pèse la mienne à 360 gr en 45 
Tige Mesh respirant, anti débris, sans coutures
Laçage Quick fit sytem (+ standard que je préfère personnellement)
Semelle intérieure 4mm molded EVA + 2mm die cut Ortolite / j’ai enlevé l’EVA pour mettre mes orthopédiques + Ortolite 2mm et c’est très confortable
Grip Hoka R-MAT Grip – Crampons 5 mm

photo 5-2En comparaison de la Mafate 3 (modèle original), elle est donc plus légère (90gr en 42) et les crampons de la Speed ont +1 mm, ce qui est toujours bon à prendre pour gagner en accroche. La semelle intérieure offre de l’EVA et une seconde plus fine Ortholite qui permet d’ajuster au mieux l’insertion du pied dans le chausson – chacun peut ainsi choisir son niveau de confort et de calage du pied dans la chaussure.

Mes premières sorties ont été réalisées sur sol sec, en sous-bois et sur chemins de randonnée : elle est très agréable et donne une impression immédiate de légèreté au niveau de la foulée qui surprend. Très souple, je la trouve réactive. Ces deux caractéristiques constituent pour moi de vrais progrès par rapport aux Mafate 1 et 2 que je trouvais un peu rigides et peu « maniables ». La semelle qui a été développée ainsi que la nouvelle tige avec son mesh y sont sans doute pour quelque chose.

La stabilité de la chaussure est également bonne, même si on reste « perché », mais c’est ce qui fait aussi la sensation si unique des Hoka One One. Je lis parfois que certains redoutent des problèmes au niveau de la cheville ; pour ce qui me concerne, je n’ai jamais eu de douleurs ou chutes. Lorsque j’ai couru à Verbier avec mes Stinson, j’ai strappé (je le fais avec n’importe quelle chaussure) pour apporter une protection supplémentaire car il vrai que dans les dévers, cela est bien utile. Avec la Mafate Speed, je trouve que la stabilité est encore améliorée, il faut donc la tester et ne pas rester sur cet a priori.

Enfin, les protections sont toujours présentes au niveau du talon et à l’avant du pied, la semelle haute contribue également à la protection sur les chemins pierreux.

Il me faudra la tester sur des sorties beaucoup plus longues afin de vraiment juger : à suivre donc !

Sans titre

 

One thought on “Test de la Mafate Speed Trail Hoka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s