Hoka Clifton testée et très approuvée

photo 5-3

Il y a longtemps qu’une chaussure ne m’avait pas fait un tel effet et pourtant, j’ai chaussé quelques paires ces dernières années : je vous invite à découvrir la Hoka Clifton.

Taillée pour la route (mais je l’utilise aussi sur les chemins stabilisés), elle pèse 210 gr la chaussure et annonce une forte promesse de souplesse et de fluidité dans le déroulé du pied. Franchement, elle tient plus que ses promesses.

photo 1Caractéristiques :

Drop de 5 mn

Semelle intermédiaire en caoutchouc

Chausson sans aucune couture

Semelle intérieure Ortholite

Mes critères

Ceux qui comme moi ont couru avec la Bondi 1 n’ont pas gardé que de bons souvenirs, en particulier sur l’usure très rapide de la semelle externe et aussi parfois un manque de stabilité ressenti : oublier tout cela car la Clifton frôle à mon sens la perfection en matière de running sur route. C’est bien entendu selon mes critères : je veux qu’une chaussure destinée à la route soit avant tout très amortissante, souple, sentir mes orteils libre de bouger… le dynamisme est secondaire car je pense qu’il est d’abord lié aux qualités du coureur. La légèreté est importante mais pas au détriment de l’amorti et du confort.

Mes entraînements avec la Cliftonphoto 2

J’ai « roulé » avec les Clifton déjà plus de 100 bornes et je continue de prendre du plaisir avec lors de mes sorties. J’ai tout pratiqué avec : sorties longues, fractionné, fartlek …

Je l’ai trainé dans les bois, sur chemins stabilisés, sur route bien entendu avec chaque fois le même plaisir. Zéro problème de stabilité, y compris en virage ou en descente ; il faut dire qu’avec un drop de 5 mn, on n’est pas non plus perché mais au contraire, on ressent une belle sensation de pied se déroulant au sol.

Conception-fabrication

Je trouve que tout comme la Mafate Speed, cette Clifton est radicalement différente de ce que je connaissais de la marque, sans doute le nouvel élan que la marque a trouvé depuis son rachat par la marque américaine Deckers en 2013 et aussi l’expérience, les retours consommateurs. Tout cela permet aujourd’hui à Hoka de proposer des modèles que je considère très aboutis et avec ce petit plus qu’est la sensation de course.

A ce stade, je n’ai relevé aucun défaut de solidité avec la Clifton, que ce soit au niveau du chausson sans coutures comme au niveau de la semelle dont l’usure est normale et n’a pas souffert de mes sorties en forêt. Il faut dire que je prends soin de mes chaussures que je lave et brosse après chaque sortie (mon médecin dit que ce n’est pas grave …).

Le système de laçage est classique, ce qui n’est pas pour me déplair …

Autres tests à lire : dose de trail &  la fille aux baskets roses

La Clifton m’a ramené sur le macadam, et ce week-end (28 décembre), je prendrai le départ de la mythique Corrida de Houilles avec elle. Pas certain que je cours plus vite pour autant mais au moins, je sais déjà que je vais prendre du plaisir🙂

photo 3-3

4 thoughts on “Hoka Clifton testée et très approuvée

  1. Hello,
    J’aimerais bien savoir quelles sont les différences de ressentis pour un marathon ou un semi entre les Huaka ou les Clifton.
    Tu aurais un avis ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s