Trail du Mont Ventoux 2015

A l’heure qu’il est, Serge Jaulin peut dormir sur ses deux oreilles, il a fait avec son équipe un travail énorme sans lâcher à aucun moment quoique ce soit. Il y a de la passion aussi dans l’organisation, pas que dans le fait de courir… merci.

IMG_2941L’édition 2015 qui nous était promise il y a quelques semaines, avec du soleil (on n’en ai jamais sûr au Ventoux), de la neige, un beau parcours… a volé en éclat ces derniers jours. Mais le trail du Ventoux lui est bien resté là, avec ses parcours B puis C. C’est comme ça en montagne et en trail, tu achètes un dossard, pas la météo !

Nous sommes arrivés à 5 samedi après-midi : Armelle, Fred, Franck, Stéphane et moi ; chacun de nous ayant une expérience variée de la course à pied et du trail en particulier. Pas de changement pour ce qui est du camp de base, le gîte de Pierravon et l’accueil chaleureux de Stéphanie Patte – un lieu où je me sens bien même en ne restant que 48h00.

Au PC dossards, l’organisation n’est pas des plus rassurantes et l’ambiance est un peu tendue. On perçoit chez certains coureurs de l’inquiétude mais ici, les parcours se séparent au 15ème kilomètre et cela laisse donc la possibilité à chacun de se raviser. Pour ma part, le 44 km est l’objectif alors pas de changement …à ce stade.

Dimanche 15 – 8h00 : il ne pleut pas !
C’est un truc de fou, le traileur a cela de magnifique que parfois, il est heureux avec très peu de choses : un rayon de soleil, un ruisseau qui crépite, une météo plus clémente que prévue. Nous partons donc à 8h15 (un peu loin par rapport à la ligne de départ) et le groupe de 1500 coureurs s’étire lentement, nous arrivons trop nombreux aux terres ocres et forcément, ça coince à la première montée qui glisse car la boue est abondante, ce sera ainsi une petite partie de la première ascension. Avec de nombreux ralentissements et parfois quelques coureurs inconscients qui font des selfies sur les balcons et se filment sans considération pour les autres coureurs – l’un d’eux a même fait chuter Sylvain Court avec sa canne… bravo ! Juste faire attention aux autres, c’est pour moi tellement évident sur un terrain aussi technique.

Bon, pendant ce temps, je grimpe et j’arrive au 12ème kilo en 1h45 avec 1000 D+, c’est pas mal sauf que le ravito arrive et là, les minutes qui suivent font basculer ma course. Sans raisons que je ne puisse comprendre, mes jambes deviennent lourde, très lourde et j’ai pas mal de difficultés à relancer. Pas trop faim, pas trop soif mais je me force un peu pour garder de l’energie.
IMG_2952Nous attaquons alors une partie superbe dans la neige, ça glisse mais qu’est-ce que c’est beau. Ma progression est dure, je pioche et c’est pas bon du tout à ce stade de la course : suis-je partie trop vite ? La bifurcation arrive et je me décide très vite, sans vraiment hésiter car je veux d’abord courir et là, je ne me sens pas capable de tenir sur 30 km et encore 1300 D+ à ce rythme. Je pense même que je vais lentement mais surement basculer vers la marche.
Donc je bifurque sur le 26 km et j’enquille direct sur une descente, la fameuse, qui s’étire sur de longs kilomètres avec cailloux, plaques de pierres, boue… la totale. Très vite, je trouve que j’ai pris (pour une fois) la bonne décision car je n’ai pas envie d’avoir mal (pas en ce moment…). Non, aujourd’hui, je veux du plaisir, courir au calme.

IMG_2943
Ma descente vers Bedoin est comme cela, tranquille mais quand même pas trop ! En prudence, en rythme mais avec calme car l’objectif est de contrôler chacune de mes foulées (un vœu pieux au Ventoux).
Je franchi la ligne après une ultime côte « casse-pattes » en 3h31 (GPS Polar) et 3h33 temps officiel – 227ème sur 524 coureurs.

Ce premier trail de la saison est donc devenu une étape de préparation pour la marathon IMG_2953race d’Annecy dans 2 mois – n’est-ce pas comme cela en fait qu’on prépare un objectif ?

Fred (avec un genou en vrac) et Stéphane arrivent après 4h30 de course pour leur premier trail technique et engagé : chapeau.
Armelle et Franck bouclent le 44 km respectivement en 6h19 et …6h45 je crois. Moins de 7h00 !
Pas ou peu de pluie, des conditions finalement assez correcte, bref : plus de peur que de mal. Maintenant, c’est récup’ puis préparation pour Annecy et cette fois, il n’y aura pas de parcours de repli donc, il faudra être prêt avec des jambes capables de grimper et descendre sur un terrain qui je crois est aussi difficile, voire plus que celui du Ventoux.

10410570_10152792147943471_6913148561748103212_n

Quant à Bedoin : RDV en 2016 car je n’ai toujours pas fait l’ascension du Mont Ventoux…

8 thoughts on “Trail du Mont Ventoux 2015

  1. Vu les conditions, c’est deja pas si mal! Tu as su bifurquer pour rester dans une ambiance plaisir plus que souffrance. Voila un bon choix qui fait que tu garderas quand même un bon souvenir de ce Ventoux……et ça te permettra d’y revenir!! Bon prépa. pour Annecy.

  2. tu as fait le choix du plaisir et c’est un choix gagnant😉

    C’est marrant ce que tu dis ) propos du terrain. Pour le sud serait beaucoup plus technique et exigeant que ce que l’on pourra trouver autour du lac où je n’imagine pas grand chose d’autre que des sentiers d’alpage à part 2 ou 3 petits coups de culs😉

    1. @Julien : oui je le pense aussi mais Fabien Chauvot me disait pour l’avoir couru l’an dernier que le parcours du marathon est très casse-patte avec des descentes très techniques et raides. ce qui n’est peut-être pas le cas du traçé de la maxi ?? On ne tardera pas à le découvrir de toute façon🙂

  3. je pense aussi que tu est partis un peu fort ( surtout te connaissant xd ) mais sur cette course c’est pas évident, le départ est extrêmement roulant, les deux parcours sont mélangés… En 2012 je suis passé an 1h48 au km12 et j’étais partis trop fort et je l’ai payé cash !
    Tu as fait le bon choix !
    L’année prochaine je suis dans la charette Ventoux avec toi🙂
    Bonne récup kiki

    1. @Johan : oui il y a peut-être de cela, le ventoux m’exite beaucoup alors je me suis sans doute emballé un peu…
      L’an prochain, on fera le long et tu sais ce qu’il y a en jeu : mon joli maillot du Paris-Versailles 2012 !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s