Test du Compex SP 8.0 : préparation musculaire dynamique

Sans titre

J’ai déjà publié plusieurs articles sur l’intérêt de l’électrostimulation, vous pouvez les retrouver ci-dessous :

1/ Test longue durée (janvier 2012)

2/ Le rapport bénéfice-coût (avril 2012)

3/ Electrostimulation et préparation au trail (août 2012)

4/ Interview de Pascal Adam, directeur scientifique Compex (novembre 2014)

Je vais vous parler aujourd’hui non pas du principe de l’électrostimulation mais de mon expérience de préparation musculaire avec le nouveau Compex SP 8.0, un boitier wireless (sans cables !).

Rappel pour les nuls : c’est quoi l’électrostimulation ? L’électrostimulation est un moyen de stimuler vos muscles en utilisant des impulsions électriques. Le principe de fonctionnement est identique à celui de notre système nerveux central qui envoie des signaux vers les muscles – je précise immédiatement qu’elles sont sans danger mais totalement déconseillées aux porteurs d’un pace-maker.

Pourquoi choisir d’utiliser l’électrostimulation ? il y a 3 raisons majeurs qui peuvent vous y conduire : 1/ la préparation musculaire (+/- 75% de l’utilisation) dont le principe est de provoquer de « grosses » contractions au niveau des muscles 2/ la relaxation-récupération musculaire dont la finalité est de relâcher le muscle et l’aider à récupérer après un effort physique par des secousses 3/ le traitement de la douleur en adressant aux muscles des micro-signaux qui vont venir perturber les récepteurs de la douleur.

IMG_0690Le modèle Compex SP 8.0 est le haut de gamme de la marque avec 40 programmes et une technologie sans file. Autant dire qu’il couvre la totalité des besoins d’un sportif et d’un coureur à pied en particulier. La gamme comporte d’autres produits dont certains totalement dédié au fitness, je vous laisse consulter le site de la marque pour en savoir plus.

Les deux progrès importants de ce produit par rapport aux modèles précédents sont pour moi le nombre des programmes et la possibilité d’agir dessus en terme de déroulement (phase d’échauffement, exercices…), ainsi que l’absence de cables qui permet de travailler en dynamique (faire des exercices) plus librement. Le travail dynamique est tout à fait possible avec un filaire car c’est ce que je fais déjà avec mon Compex Runner (ancienne gamme) mais il est limité en possibilités. Désormais, c’est bien plus facile et fluide dans les mouvements.

Si vous désirez lire une présentation détaillée du coffret SP 8.0, consulter l’article de Damien ici.

SP 8.0 : l’évolution, c’est le mouvement !

IMG_0689

Je me suis intéressé aux exercices dynamiques avec électrostimulation suite à la lecture d’un article d’Eric Lacroix et Benoît Nave (team Asics), le travail me paraissait complémentaire et moins monotone que les exercices passifs seuls (sur un canapé !). Le test du SP 8.0 a donc été l’occasion de réaliser en priorité des séances à base d’exercices de renforcement musculaire (par exemple le programme Force) que j’ai inséré dans ma préparation globale pour le trail et à brève échéance le Roc d’Azur 2015.

Mes exercices de renforcement ont consisté à la réalisation de squats et de fentes avec le programme « Force », selon un principe très simple : je réalisais mes mouvements pendant les phases d’impulsions électriques (contraction musculaire) puis je récupérais suivant le déroulé du programme. Ce type de séance dure en moyenne 20 à 30 mn, donc assez simple à caler dans un agenda en plus de l’entraînement classique. J’insiste sur ce point, l’électrostimulation est un complément à l’entraînement cardio, pas une fin en soi.

SP 8.0 : le progrès techno est dans les programmes et la plateforme

Capture d’écran 2015-09-18 à 11.45.26

J’ai travaillé sur une période de 6 semaines en suivant le planning proposé sur la plateforme web compexwireless.com.  Ce nouveau site développé pour la gamme permet d’organiser et de suivre ses programmes, ce qui est plus simple car par le passé, je me suis souvent interrogé sur la fréquence et la planification des séances : tout cela est désormais suggéré lorsque vous choisissez un mode de préparation et il peut être aménagé sur votre espace perso selon vos besoins. C’est pratique et ergonomique : juste parfait !

Avec 40 programmes, il y a de quoi faire pour renforcer // relaxer // soulager des douleurs… vous pouvez conserver l’historique de vos séances sur l’espace perso, ce qui est utile pour la préparation mais aussi pour retrouver un programme déjà testé et approuvé.

Anti-douleur : la fonction qui soulage

Pendant le test,  j’ai eu une crise de douleurs au niveau des cervicales (j’en ai 3 ou 4 par an en raison de mauvaises postures). Le programme anti-douleur « nuque » m’a permis une fois de plus de me soulager, ce qui est bien pratique. Cet usage comme celui de la récupération est apprécié des athlètes et il est encore amélioré ici puisque les programmes sont mieux identifiés (nommés).

Capture d’écran 2015-09-18 à 11.44.26Magic « MI »

Cette fonction « Mi » gagnerait à être plus connue, elle permet à votre télécommande de détecter avec des capteurs la sensibilité musculaire qui est la vôtre (pour le dire simplement). Dans le SP 8.0, la fonction Mi-Sensor est désormais intégrée dans les modules de stimulation (module = capteurs wireless). Ainsi, la fonction Mi-Scan va pouvoir sonder vos muscles et permettre d’adapter automatiquement, selon votre programme, la bonne intensité à utiliser pour contracter/secouer ou soulager vos muscles : c’est un progrès très significatif selon moi car cette fonction permet par exemple en usage anti-douleur d’éviter d’envoyer de trop forte impulsions, ce qui aurait un effet contraire au bénéfice recherché. En cas de dépassement de l’intensité recommandée, le boîtier télécommande va immédiatement réguler et redescendre la charge – vous pouvez aussi désactiver cette fonction comme d’autres d’ailleurs en passant par les réglages paramètres de votre télécommande.

Comment utiliser le boîtier de commande ?

Il est très simple et intuitif, ce qui était moins le cas des modèles antérieurs. Désormais, il est plus facile de naviguer au sein des différents modules, de choisir son programme et de poser correctement les électrodes car tout est indiqué et visualisé sur l’écran de la télécommande (on retrouve aussi les visuels sur le site web). Il est donc impossible de se tromper en suivant les instructions et la prise en main est à la portée de tous.

Important : je l’écris à chaque fois mais pour bien travailler en renforcement musculaire avec l’électrostimulation, il faut choisir des impulsions maximales (intensités hautes). C’est sans danger pour vos muscles et vous constaterez alors des progrès si vous suivez le planning car dans le cas contraire, les faibles intensités auront… de faibles effets, voire aucun. Lorsqu’on travaille en anti-douleur, c’est un peu différent mais souvenez-vous de toute façon qu’il y a « magic Mi » pour vous préserver des erreurs…

Conclusions : ça marche alors ??? Et bien pour moi oui. Evidemment, je ne suis pas nouvel utilisateur donc au file du temps, les progrès se ressentent pour moi avec une progression de l’aisance dans les ascensions/côtes. D’ailleurs, le Roc d’Azur a été un bon test pour le vérifier une fois de plus. Je ne dis pas que vous aurez les cuisses de Killian en trail ou celles de Sylvain Chavanel en vélo mais bien intégrée dans votre préparation et récupération générale, cette technologie est un complément à valeur ajoutée indéniable.

Reste son acquisition et financement. Les prix de la nouvelle gamme vont de 400 € en moyenne pour les filaires et entre 600 et 1200 € pour la collection wireless. Il faut aussi prévoir le renouvellement des électrodes en fonction de votre usage (en moyenne 9/10 € par deux ou 4 selon la taille). Je vous conseille vivement de prendre le temps de bien comparer les prix avant l’achat et sachez que Compex propose une offre de reprise de votre ancien produit, ce qui est toujours appréciable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s