Test du sac à dos de trail Compressport ULTRUN 140

Allez on ne va pas se mentir, j’ai réalisé le test de ce sac d’hydratation trail de la marque Compressport avec un certaine réserve. L’offre de sacs de trail est pléthorique avec une échelle de prix et de qualité très variée où il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Je ne voyais pas très bien le rationnel derrière ce lancement autre que business mais la marque a déjà affiché récemment sa volonté de se diversifier avec la veste de pluie Hurricane.

PO-BACK3000J’ai réalisé ce test avec retour du produit.

La promesse du sac ULTRUN 140 : un sac minimaliste pour l’ultra

Le sac est extrêmement léger, c’est indéniable, et avec un mesh très extensible qui le rend agréable sur le dos car il épouse très bien le corps – on retrouve ici l’expertise de la marque et sa maîtrise de l’élasticité des matières textiles. Autre point positif, il est respirant, ne tient pas chaud au dos et sèche rapidement. Sur ce dernier point, c’est mieux car il n’est pas étanche ! Pour parvenir ce poids très compétitif, la marque a laissé de côté les systèmes de fermeture avec zip, les épaisseurs molletonnées et les extras type poche étanche pour smartphone… on est dans l’ultraléger, le racé. Il y a tout de même deux poches latérales très bien positionnées qui ferment avec un scratch et un sifflet astucieusement fixé le long de la bretelle.

Que peut-on mettre dans ce sac ?contenu

Contre toute attente, pas mal de choses au regard de son petit gabarit : Compressport annonce 4L d’eau qui se répartissent sur les bretelles (bidons ou flasques), dans le dos (poche) et dans le bas du dos (bidon). A vous de déterminer la répartition en fonction de ces emplacements et de vos habitudes sachant que dans le dos, la poche ne dépassera pas 1,5L.

Pour ma part, j’ai choisi de tester le produit avec 1 bidon de 375 ml à droite, une flasque de 500ml à gauche et une poche à eau remplit avec 1,5L. C’est déjà beaucoup pour un sac qui est sensé être minimaliste et d’ailleurs, je me demande bien pourquoi faire la promotion de se sac sur la promesse de 4L car c’est juste aberrant : pourquoi investir dans un produit aussi léger si c’est pour se charger comme une mule ?!

J’avais également 2 gels et une barre énergétique, ma couverture de survie ainsi que le coupe-vent de la marque placé dans une poche au dos du sac. J’aurais pu ajouter des gels au niveau des bretelles et glisser un pantalon de pluie très fin dans le dos mais pas beaucoup plus avec cette configuration.

En fait, un point me chagrine un peu : quelle est sa capacité totale ? La marque annonce 4L d’eau mais on ne court pas qu’avec de l’eau dans le sac et cette information est un repère d’achat utile pour les coureurs ?! Combien de litres ? Je dirais 5L comme le S-Lab Hydro 5 de Salomon…

image-3Quelle est sa tenue de course ?

C’est encore une bonne surprise du test pour moi car franchement, même chargé, le sac reste bien en place et son contenu ne bouge pas. C’est sans doute lié à la matière extensible qui permet de bien caler les objets. Par ailleurs, le sac dispose d’un système de serrage avec ceinture et un lacet X-Tenex à la poitrine qui permet d’ajuster le serrage très facilement.

Côté bidon et flasque c’est pareil, je n’ai pas noté de ballottements indésirables d’un côté ou de l’autre. Les manipulations pour ranger et sortir les gourdes sont pratiques. Perso, j’ai une préférence pour mes bidons rigides de 375 ml. Si vous optez pour les flasques, prenez plutôt des 300 ml qui se caleront mieux dans les insertions prévues à cet effet sur les bretelles.

Pour ce qui est de la poche à eau, vous avez la possibilité de passer votre tuyau par le haut de l’épaule ou par le bas pour remonter le long de la bretelle comme sur le S-Lab de Salomon.

Solidité : le prêt étant de courte durée, je ne peux me prononcer sur ce point.

Conclusions

Techniquement parlant, je trouve que ce gilet est une belle réussite. Il n’est pas forcément adapté au traiteur tout venant qui a des besoins assez variés en trail selon les distances et recherche un sac polyvalent. C’est un produit assez élitiste à mon sens, destiné à des coureurs de bon niveau sur les longs formats car pour partir sur un ultra avec un sac de 140 gr non imperméable, et sans pouvoir trop prendre de change, il faut soit être rapide et ne pas trainer sur les sentiers, soit avoir une assistance sur le parcours pour se changer… voire les deux ! D’ailleurs, le prix de 120€ place ce sac sur le segment haut de gamme du marché, ce qui est audacieux étant donné la concurrence très qualitative dans la fourchette de 60-80 € avec des marques telles que Salomon, Camp, Nathan, Raidlight, Camelbak, Oxsitis, Deuter… et je ne parle pas des marques distributeurs dont Kalenji qui a récemment présenté un sac qui est très attendu sur le marché.

Perso, je suis de niveau moyen donc je prendrais ce sac pour des trails d’une durée inférieure à 5h00 de course. Pour du plus long comme la Traversée de Verbier (61 km et 4000 D+), j’opterais pour un sac un peu plus gros type mon Oxsitis 10L.

La présentation complète de l’ULTRUN 140 par Compressport ICI

Pour autant, j’ai pris du plaisir à courir avec alors je laisse à chacun le soin de réfléchir sur sa pratique, ses besoins et surtout de prendre le temps de comparer les modèles avant d’acheter.

Photo de face pour visualiser son gabarit…j’ai quand même pas couru comme ça !
image-1

2 thoughts on “Test du sac à dos de trail Compressport ULTRUN 140

  1. Bonjour de Suisse !
    Ce gilet de trail est très bien pensé pour moi, même lors des 100 Kms de Bienne, ou souvent on à de la pluie.
    Je peut y mettre à l’arrière ma pélerine assez rigide, pour courir longtemmps sous pluie battante..mais faire vite pour la sortir de la première poche arrière, qui contient aussi la couverture alu de survie.
    Dans la 2 ème poche arrière j’y met un vieux sweatshirt pour le froid de la fin de nuit…car on court en grande partie de nuit, et ensuite je m’en débarasse, au première chaleur du jour.
    Dans le poche latérale, d’un côté mon lecteur de glycémie ( suis diabétique ) avec de la Dextrose, de l’autre un set pour les ampoules aux pieds, un accu de rechange pour mon mobile.
    Sur le devant 2 flaskes pour mon eau Isotonique, et encore devant mon mobile, un mini appareil de photos, et une paire de mini-lunettes.
    Pour des parcours en courses ou à l’entrainement, ce gilet est vraiment bien, si l’on à pas besoin de beaucoup de choses, de plus il est magnifique,pratique et on le sent pas du tout dans le dos.

    Trummer Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s