Et si on allait chez Bob à ITEN ?

maxresdefault

Au salon du running de Paris (31 mars au 2 avril), beaucoup de visiteurs viennent retirer leur dossard pour le marathon qui aura lieu ce dimanche et/ou faire leur shopping de l’année car il y dans cet espace immense de la Porte de Versailles la majorité des équipementiers et de nombreux organisateurs de courses. Mais sur le salon, on fait surtout des rencontres et hier, j’ai eu la chance de pouvoir écouter Bob Tahri sur son projet de centre de formation d’Iten grâce à mon ami Jean-Pierre run run.

Si vous ne connaissez pas l’histoire de Bob et du Kenya, je vous propose de regarder cette vidéo ainsi que l’interview de Jean-Pierre. Bob a déjà réalisé plusieurs stages à Iten, the place to be au Kenya pour courir et rencontrer au détour d’un chemin les champions Kenyans ou même Mo Farah ! 90 coureurs de tous niveaux ont déjà été formés par Bob et son équipe au Kenya et c’est fort de cette expérience qu’il a décidé d’ouvrir à partir de juin 2016 son Centre permanent de course à pied.

TAHRI ATHLETIC CLUB (TAC) : viens chez Bob…

Le projet de Bob, c’est comme une histoire d’amour. Il ne te le présente pas, il te le raconte et c’est yeux brillent… Si je dois résumer le TAC, c’est un centre installé à Iten, à 2400 m sur la Rift Valley, pour accueillir en simultanée jusqu’à 25 personnes pour pratiquer à la carte mais aussi avec de l’encadrement la course à pied et se former aux côtés d’athlètes venus du monde entiers. L’idée centrale, c’est le partage et les rencontres dans un cadre sécurisant (conseil, équipement, hébergement, restauration) mais pas rigide du tout : tu veux venir avec ton coach, pas de problème, la structure est souple et s’adaptera aux besoins de chacun. Tout cela est jouable car à 25 personnes, Bob à fait le choix de la qualité et de la proximité versus le volume et le business.

12239959_409992035860812_5913799778039516379_n

C’est pour qui le TAC ?

Pour tous les niveaux et toutes les pratiques (route et trail) car Bob a déjà l’habitude d’accueillir des athlètes aguerris comme des amateurs qui découvrent le running mais désirent vivre une expérience assez unique. Le budget est d’ailleurs adapté à cet état d’esprit car il vous coûtera 50 €/nuit pour bénéficier des espaces naturels, des stades, et de la structure d’hébergement en pension complète. C’est très compétitif.

Le standard d’hôtellerie sera à « l’européenne », je veux dire par là un ensemble de services adaptés aux habitudes européennes (literie, mobilier, wifi, etc.) afin que le séjour ne soit pas trop rude. Et à bien y réfléchir, c’est une bonne idée car si certains athlètes viennent chercher à Iten la rudesse d’un pays où les athlètes s’entraînent avec peu, ce n’est pas dans nos habitudes et Bob a une longue expérience de cette adaptation qui peut être difficile d’où son choix : faisons-lui confiance😉

Autre exemple, un service gratuit de nettoyage des vêtements et chaussures de sport pour les « stagiaires » sera disponible – n’oubliez pas que la terre est rouge…

Le voyage vers Iten coûte en moyenne autour de 600 € selon les compagnies avec un vol de correspondance interne (jusqu’à 1000 € pour un vol direct depuis la France). Sans le vol interne, il y a la voiture mais c’est un peu plus tendu car le trajet dure 8h00 !!! Arrivée à l’aéroport, le Tac assure les navettes et vous serez pris en charge pour toute la suite du séjour.

IMG_1470Where is Bob ?

Justement, Bob Tahri sera sur place au centre 15 jours par mois afin de pouvoir assurer le plus possible aux stagiaires du centre de le rencontrer. Et si Bob n’est pas avec vous chaque pour courir, ce serait top… le centre offrira la possibilité d’avoir un pacer local (qui galope à 19/20 km de moyenne lol) pour vous indiquer les meilleurs parcours et vous accompagner dans vos allures ! La promesse, c’est viens chez Bob et il tient beaucoup à cela.

Y aller seul ou accompagné(e) ?

Comme je l’expliquais, il sera possible de venir avec son entraîneur car le centre propose un coaching très souple. Néanmoins, les autres accompagnants (époux/épouses/enfants) seront les bienvenus car la structure proposera à la demande des sortie et visites autours d’Iten : réserves, villages, etc. Aller si loin sans prendre le temps d’un safari photo ou d’aller à la rencontre des Kenyans serait dommage non ?

Idéalement, il faudrait pouvoir partir sur 3 semaines (ou deux minimum) pour profiter pleinement, après s’être adapté à l’altitude, de votre séjour course et tourisme. Bob estime que le budget moyen est d’environ 2000,00 €, ce qui est très raisonnable pour une pension complète. Les sorties et certains services spécifiques (massages, kiné, etc.) sont en supplément et à discuter sur place où en amont avec la structure.

Les températures à Iten sont entre 18° et 24° en moyenne, avec altitude, donc le soleil cogne un peu attention… La saison de juillet à septembre est pluvieuse mais au Kenya, la pluie est intermittente sous forme d’averses, les grosses pluies restent rares.

***********

Voilà, y plus qu’à acheter une tirelire et mettre un peu d’argent de côté en se disant qu’un voyage mêlant running et tourisme chez Bob, ça doit quand même valoir plus qu’un petit détour🙂

Merci à Bob Tahri pour la rencontre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s