GoTrail Ultra 3 : Skerchers fait une sortie de route réussie

La marque commence à bien faire parler d’elle dans le petit monde du running, avec une collection qui ne cesse de s’élargir et des ambassadeurs qui lui apportent à la fois visibilité et crédibilité sur les podiums… la marque est très atypique et ne peut plus être ignorée depuis qu’elle investit dans une gamme dédiée à la performance. Attention, la GoTrail est la 1ère chaussure trail de la marque : c’est plus que prometteur.

image (1)

Skechers sur les sentiers, qui l’eût cru ?

La dernière sensation en matière d’équipement trail est venue selon moi de HOKA, il y a quelques années maintenant, avec son approche totalement repensée de la course en terrain  naturel et son amorti incomparable. Je n’irai pas jusqu’à dire que la GoTrail m’a fait le même effet et pourtant, j’ai ressenti en les chaussant quelque chose d’assez différent des marques traditionnelles. La marque de fabrique de Skechers, c’est le trio souplesse + gomme très amortissante + légèreté.

Sur le trail, c’était pas gagné d’avance car il faut aussi être capable de sortir des modèles stables et accrocheurs. Après une bonne centaine de kilomètres avec, je trouve le pari réussi moyennant quelques pistes d’amélioration qui en feront une bête de trail…

Description

  • 312 gr en 42, ce qui dans la norme
  • Drop de 4 mn
  • Mesh respirant et élastique
  • Semelle intermédiaire en resalyte
  • Languette bien rembourrée (ça devient rare…)

image (2)Sur le terrain, elle accroche bien

Indiscutablement, Skechers a soigné la semelle avec des crampons qui n’ont rien de révolutionnaire mais font un bon job dans la boue. La semelle est entaillée de 4 rainures  du medio-pied jusqu’à la pointe qui lui donnent une souplesse maximale très agréable en forêt. Cette souplesse trouve néanmoins sa limite sur la caillasse car le pied est un peu moins stable sur l’arrière du pied (un peu seulement).

En mode sortie longue, elle absorbe tout

C’est le point le plus agréable de cette chaussure qui se laisse embarquer au fil des kilomètres sans broncher. Je n’ai pas dépassé 3h00 de footing avec mais je pense qu’elle en a encore sous le pied ! De plus, son chausson très confortable et profond permet au pied d’être bien calé, ce qui apporte du contrôle du moment qu’on reste sur des terrains pas trop accidentés type forêt, chemins à travers champs…

Réactive sans être forcément très dynamique

Les rainures de la semelle inter et la souplesse générale de la chaussure confèrent à  la GoTrail une bonne capacité de réaction aux coups d’accélération. Pour autant, la chaussure n’a pas été pensée pour un usage en compétition (enfin je ne crois pas) mais plutôt les sorties longues où c’est le confort qui prime. Par conséquent, si son dynamisme est modéré, ce n’est pas un problème selon moi.

image (3)

Conclusions : j’aime beaucoup cette chaussure qui semble avoir été conçue pour le plaisir de courir, ce qui est rare sur un marché où les promesses techniques font dans la surenchère permanente ! Après, je vois quelques points pour l’améliorer et qui pourraient faire d’elle une incontournable en trail dans un avenir proche :

  1. Améliorer la stabilité sur terrain accidenté (base arrière au niveau du talon), ce qui lui ouvrira les portes de la montagne ;
  2. Alléger un peu l’ensemble pour la rendre aussi performante en croisière qu’en compétition ?

Dernier argument, son prix abordable autour de 120 euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s