Oxy’trail 2016 : le trail francilien qui monte…

Je n’avais pas intégré l’Oxy’Trail comme une étape de mon calendrier jusqu’à présent, puis l’opportunité de participer une équipe presse avec l’agence des organisateurs, BernasCom, s’est présentée et je me suis dit qu’une sortie de 23 km à 15 jours du TVSB, ça passait bien.

Oxytrail

C’était une excellente idée car cette course très atypique est vraiment géniale pour au moins deux raisons : l’organisation impeccable et le parcours original.

Une organisation et des bénévoles très engagés

Derrière Benoît Ponton, l’organisateur et porteur du projet, il y plus de 500 bénévoles bien briefés et de très bonne humeur, ce qui fait plaisir car on lit et on entend souvent qu’il y a une crise du bénévolat dans les clubs de sport. Cette crise est bien réelle mais ce serait sans compter sur la détermination de Benoît qui remue ciel et terre pendant des mois pour constituer son équipe. Je dis chapeau.

Bien entendu, avoir des bénévoles et une équipe ne suffit pas, il faut aussi une organisation et des équipements. Sur place, on se croirait sur le lieu d’un événement national avec des tentes, des espaces de jeux pour les enfants, des stands, un espace de massage pour les coureurs, un balisage précis et une importante présence des équipes de soins. Rien n’est laissé au hasard.

Et le parcours ?!

L’oxy’Trail, c’est un trail urbain car vous courez en navigant entre deux types de paysages : urbains et forestiers au abords de la marne. Cette année, il a été révisé de 23 à 25 km en raison des fortes pluie ces dernières semaines. Une petite bifurcation sans conséquence tant le parcours est varié et original avec des passages limités sur le bitume, des sentiers forestiers et quelques lieux de prestige dans le département du 77 tels que la traversée du château de Champs, la cité Menier ou encore la ferme du Buisson ; tout cela autour de Noisiel.

_mgl2340Pour les amateurs de chrono, sachez que le tracé est assez rapide car plutôt plat et que pas mal de coureurs des départements alentours y viennent !  L’absence de dénivelé le rend également très accessible au plus grand nombre d’où son succès populaire grandissant avec 4 400 inscrits cette année.

Pour ma part, je me suis bien amusé même si j’ai manqué d’un peu de fraîcheur sur les 4 derniers kilomètres. Je boucle le 25 km en 2h00, ce qui me satisfait pleinement dans la perspective du Verbier qui lui sera beaucoup plus « pentu »🙂

Rendez-vous en 2017 à Noisiel ! Bravo à Benoît et tous ses bénévoles. Merci à la team BernasCom.

13528101_962258277205857_3399823289901898698_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s