J’en ai plein le dos !

Bon, je vous déballe tout sans pudeur ni censure : j’ai la vertèbre L5-S1 en vrac. On appelle aussi cela une discopathie (ne riez pas, rien à voir avec mes nuits fiévreuses). Pour faire simple, les manifestations sont toujours identiques : pincement assez violent (qui part de la jonction hanche/bassin avec dominante côté gauche) sans descendre dans la jambe.

mal-de-dos-hernie-discale-281x300Facteurs déclenchant : efforts physiques prolongés ou très intensifs comme le fractionné, les séances de côtes rapides… les enchaînement course  + conduite en voiture pour rentrer.

J’ai testé beaucoup d’options car je refuse d’abdiquer et d’arrêter de m’entraîner et encore moins de courir : ceinture lombaire, pose de taping, les deux cumulés, ostéopathie, kiné pour la rééducation et le renforcement musculaire du dos.

Je partage mon retour :

Ceinture lombaire : pas mal du tout, à la fois en prévention des douleurs lors des exercices intenses et aussi pour soulager lors des crises dans la phase aiguë. Deux bémols cependant, d’abord une ceinture tient chaud et peut irriter la peau lors d’efforts prolonger (mettre un tee-shirt pour protéger), donner une sensation de compression pas très agréable et ça tient chaud (ce qui en limite l’usage pour des trails en été ou dans le désert) ; enfin la ceinture ne remplace pas un dos bien entretenu, musclé et étiré donc ne pas la porter en permanence au risque de rendre votre dos fainéant !

Taping : la technique du kinésiotaping est désormais bien répandue et plus pratiquée car les kinés sont de plus en plus nombreux à être formés. La pose d’un taping doit être réalisée par un professionnel et dépend de la douleur ressentie. J’y trouve un intérêt personnel pour la reprise après les épisodes douloureux à titre de prévention de la rechute. Cependant, en pleine crise, l’effet est moindre et j’ai besoin de plus de support. Plus d’information ici – les tutos  KT Tape sont très bons, les bandes un peu moins et je préfère Leukotape.

Ostéopathie : efficace en pleine crise, indéniablement, mais c’est de la prise en charge aiguë dans mon cas. Je vois 3 fois par an l’hosto pour me rééquilibrer à titre préventif plus en cas de crises, mais quand les vertèbres sont touchées, il n’y a pas de miracle même si ça fait du bien 🙂

Rééducation : c’est dans la rééducation que j’ai trouvé ma solution en fait (j’ai gardé le meilleur pour la fin !). Mon kiné m’a expliqué les douleurs, leur mécanisme et il m’a appris à réaliser des étirements quotidiens ainsi que des exercices de renforcement du bas du dos pour le muscler. L’effet bénéfique est largement supérieur aux autres solutions testées mais il faut s’astreindre à faire les mouvements chaque jour, un peu comme un rituel. Cela me prend 15mn chaque jour, une paille à vrai dire comparé à la douleur et tous les renoncements qu’elle occasionne !

A ce jour, j’ai délaissé le port de la ceinture (sauf grosse crise) mais je mixe les autres solutions avec comme pivot la musculation et les étirements.

J’ai rédigé cet article sur la base de mon expérience personnelle, sans arrière pensée et sans liens commerciaux. Je vous parlerai dans un autre article des technologies : Compex et Life+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s